Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 18:03

 

 

Tiangaye

 

 

 

Les actes du régime à bout de souffle et hors la loi que ne cesse de poser ces temps derniers Bozizé et sa clique, sont la preuve qu'on a vraiment à faire à un pouvoir en désarroi profond et désespéré. L'affaire du passeport de Me Tiangaye qui a bel et bien été arbitrairement confisqué en dépit des ridicules dénégations et mensonges du porte parole du gouvernement, ajoutée à la descente jeudi dernier de Bozizé en personne au parquet du tribunal de grande instance de Bangui pour y ordonner l'arrestation du bâtonnier Me Symphorien Balemby et celle du gérant d'ADMN Jean Daniel Dengou qu'il accuse sans la moindre preuve d'être responsable de l'incendie du supermarché RAYAN, sont suffisamment éloquentes pour disqualifier définitivement sieur Bozizé de quelques prétentions à diriger un pays.

 

Les Centrafricains ont en effet depuis le 11 juin dernier, à faire à un véritable hors la loi qui s'impose illégalement par la force des armes à la tête de leur pays et entend y rester ad vitam aeternam. Ils doivent se préparer à un bras de fer avec lui pour s'en débarrasser définitivement car il est devenu pour eux une vraie calamité, un cancer qu'il faut absolument éradiquer d'une façon ou d'une autre. Aux dernières nouvelles, le procureur de Bozizé Firmin Feindiro, au lieu de lui restituer tout simplement son passeport à Me Tiangaye, se permet de lui demander en qualité de qui possède-t-il un passeport diplomatique.

 

On serait tenté de lui rétorquer en vertu de quoi Bozizé a-t-il octroyé des passeports diplomatiques à un des truands comme le Rwandais Fabien Singaye, le marabout sénégalais Bacar Diagne ou un escroc comme Saifee Durbar qui croupit aujourd'hui à la prison de la Santé à Paris. En vertu de quoi des délinquants du KNK comme Bienvenu Guinon qui a agressé violemment le journaliste et compatriote Adrien Poussou lors de la pseudo réunion de Bozizé et sa clique du méridien Porte Maillot après le sommet Afrique-France de Nice ? MeTiangaye, ne serait ce que par son ancienne fonction de président du CNT, peut légitimement détenir un passeport diplomatique. Le régime de Bozizé est vraiment dépassé et au bout du rouleau.  

 

 

La Rédaction de C.A.P

 

--------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

C.R.P.S .                                                                            REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

   UNITE - DIGNITE - TRAVAIL

 

   ******

 

COMMUNIQUE DE PRESSE RELATIF A LA CONFISCATION DU PASSEPORT DE

MAITRE NICOLAS TIANGAYE

 

Le mercredi 9 juin 2010, Maître Nicolas TIANGAYE, Président du Directoire Politique de la Convention Républicaine pour le Progrès Social (CRPS), après un séjour en France où il a eu à rencontrer les compatriotes dans le cadre d'une campagne de sensibilisation du Collectif des Forces du Changement (CFC), avait pris le vol AFRIQUIYAH de Paris à destination de Bangui.

Arrivé à Bangui le jeudi à minuit, il a été conduit par Mme LAGUERRE du Protocole d'Etat vers le salon d'honneur pour les formalités usuelles. C'est elle qui a pris le passeport diplomatique de Maître Nicolas TIANGAYE et les talons de bagages pour lesdites formalités. C'est à 1 heure du matin qu'elle reviendra informer Maître TIANGAYE que les policiers étant rentrés chez eux, celui-ci n'avait qu'à revenir vers 9 heures pour récupérer son passeport et les bagages. Ce qui fut fait, les policiers ayant remis les bagages contre décharge sans le passeport qui selon eux serait dans le bureau du Commissaire de l'aéroport absent.

Lorsque Maître TIANGAYE était revenu le samedi matin rencontrer le Commissaire de l'aéroport, ce dernier lui dira que c'est le Directeur de l'Immigration qui a confisqué son passeport.

Contrairement aux allégations mensongères de Monsieur Fidèle NGOUANDJIKA porte parole du gouvernement sur les ondes des radios nationales et étrangères, Maître TIANGAYE n'a pas d'agent de protocole et n'a pas quitté l'aéroport dans la précipitation, puisque son chauffeur l'ayant vainement attendu était  entré croyant qu'il n'a pas pris ce vol. Maître TIANGAYE était le dernier passager à quitter l'aéroport à bord d'un taxi pour rentrer chez lui.

Monsieur NGOUANDJIKA avait affirmé aussi que Maître TIANGAYE pouvait retirer son passeport au Parquet de Bangui.

Le jeudi 17 juin 2010, le Parquet de Bangui a refusé de restituer le passeport t Maître André- Olivier MANGUEREKA l'Avocat de Maître TIANGAYE.

De ce qui précède, il résulte que :

·          Le passeport de Maître Nicolas TIANGAYE est définitivement confisqué pour des 3isons politiques.

 

·         Maître TIANGAYE est victime d'actes arbitraires décidés par les autorités.

 

·         Maître TIANGAYE est illégalement assigné à résidence.

En conséquence, le Directoire Politique de la CRPS :

- Condamne la mesure attentatoire de confiscation du passeport de Maître TIANGAYE par le pouvoir.

- Dénonce la violation de la liberté d'aller et venir contenue dans la Constitution.

- Exige la restitution sans délai à Maître Nicolas TIANGAYE de son passeport.

- En appelle à tous les démocrates et patriotes de barrer la route à la dérive dictatoriale qui est en train de s'instaurer actuellement en République Centrafricaine.

Fait à Bangui, le 17 juin 2010.

Pour le Directoire Politique,

Le Secrétaire National aux Relations Extérieures

Francis Albert OUAKANGA

 

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique