Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 16:22

 

 

 

 

Kony fri

 

 

 

Radio Ndéké Luka Mercredi, 29 Août 2012 13:56

 

L’Armée Ougandaise affirme ce 29 août avoir tué l’un des lieutenants de Joseph Kony au cours d’un accrochage survenu ce 27 août. Elle indique que l’incident a eu lieu dans la forêt en territoire centrafricain. Le numéro 3 de la LRA tué, se nomme Dominique Ongwen.


Le communiqué ne précise pas le lieu exact de l’affrontement, mais il annonce juste que l’un des principaux adjoints de Joseph Kony, le n° 3 a été tué ainsi qu’un autre rebelle. La note ajoute également, sans plus de précision, que des armes et quelques équipements de cette faction rebelle ont été saisis par les troupes loyales ougandaises.


Dominique Ongwen avait été enlevé par la LRA quand il n’était qu’un jeune garçon. Il est ensuite devenu l'un des commandants les plus redoutés de la rébellion de Joseph Kony. Il était aussi considéré comme le chef de la stratégie militaire de la LRA.

 

Le milicien tué selon ce communiqué était, de son vivant, l’un des 3 commandants de L’armée de la Résistance du Seigneur (LRA) longtemps recherchés par la Cour pénale internationale (CPI), pour de nombreux chefs d’accusations dont le crime contre l’humanité.

 

Stratégiquement, la LRA s'est divisée en petits groupes selon la volonté de son chef Joseph Kony. Ce dernier se cacherait actuellement dans les zones frontalières entre le Sud-Soudan et la République démocratique du Congo et quelque fois en Centrafrique.

 

Depuis plus de 25 ans, elle mène une insurrection contre le Gouvernement Ougandais, elle est tristement célèbre pour ses exactions commises sur des civils, notamment les enlèvements d’enfants pour les utiliser comme esclaves sexuelles et comme leurs porteurs.

 

Pour rappel, l'armée ougandaise est depuis peu soutenue par environ 100 soldats des forces spéciales américaines avec des bataillons des Forces Armées Centrafricaines et Congolaises sous l’égide de l’Union Africaine.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers