Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 22:39

 

 

 

 

 

MLPC entête

 

Bureau Politique                                         

        Secrétariat  Général

 N°__047__MLPC/BP/SG/012   

 

                                 Communiqué de Presse

 

La vaillante Armée Nationale, vient une fois de plus, de perdre douze (12) de ses soldats tombés sur le champ de bataille et d’enregistrer neuf (9) blessés, le mardi 17 avril 2012 à Am Ndafok (Préfecture de la Vakaga).

 

Cette lourde perte dans les rangs de l’Armée Nationale qui interpelle toute la population centrafricaine, ne saurait laisser le Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC) indifférent.

 

C’est pourquoi, le Bureau Politique du MLPC, consterné et indigné, observe avec regret que le Gouvernement de la République n’ait pu donner à ces braves soldats un hommage mérité, en organisant des obsèques officielles dignes d’honneur en leur mémoire.

 

Ce manquement grave qui n’honore pas le Gouvernement de la République a provoqué la grande colère des familles endeuillées et celle de l’opinion nationale.

 

Le Bureau Politique du MLPC estime pour sa part que ces braves soldats tombés au front pour l’intérêt national méritent bien des honneurs militaires, conformément aux usages notamment la mise des drapeaux en berne, la proclamation des jours de deuil, leur élévation en grade et leur décoration à titre posthume.

 

Malheureusement, le Gouvernement de la République a choisi – par mépris – de leur organiser des obsèques à la morgue de l’Hôpital Général de Bangui et non à la place d’armes comme d’habitude.

 

Aussi curieux que cela puisse paraître, c’est bien après ces obsèques cavalières que le Gouvernement de la République a rendu public un communiqué laconique, ce qui n’honore pas la mémoire de nos braves et dignes soldats.

 

Fort de ce qui précède, le Bureau Politique du MLPC :

  • Condamne ce grave manquement dans l’organisation peu orthodoxe des obsèques de ces valeureux soldats morts pour la Patrie ;
  • Apporte toute sa compassion et son soutien à l’Armée Nationale dans sa délicate mission de défense du territoire dans un climat d’insécurité généralisée ;
  • Présente aux familles endeuillées toutes ses condoléances les plus émues.

 

                                  Fait à Bangui, le 20 avril 2012

signature-JGE-Koyambounou.JPG

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique