Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 19:37

 

 

betail-a-abattre.jpg

 

pousseur de viande Bangui

 

Radio Ndéké Luka Mercredi, 28 Septembre 2011 14:54

Le 29 octobre prochain, le marché à bétail situé à la sortie ouest de Bangui à 13 kilomètres du centre-ville (PK13), dans la commune de Bimbo, sera délocalisé au village Boboui à 45 kilomètres sur la route de Boali. C’est ce qu’a annoncé le Ministre délégué à l’agriculture chargé de la santé animale, Youssoufa Mamadou Yerima Mandjio ce 28 septembre à Bangui. Un souci du gouvernement centrafricain visant à réglementer l’abattage des bœufs.

Cette décision est prise en commun accord avec les bouchers, éleveurs et tous ceux qui œuvrent dans la filière bovine en République centrafricaine.

S’agissant de l’aménagement des lieux pouvant accueillir les commerçants, Youssoufa Mamadou Yerima Mandjio a expliqué que « nous avons pris deux ans pour faire ces travaux et des sensibilisations ont été suffisamment faites auprès des commerçants du marché ».

A partir du 29 octobre prochain, la délocalisation de ce marché sera effective. A compter de cette date, les activités d’abattage des bœufs à l’abattoir de Ngola prendront également fin. « Nous avons aussi décidé de fermer l’abattoir de Ngola, car il ne répond pas aux normes standards », a ajouté Youssoufa Mamadou Yerima Mandjio

Cinq véhicules de convoyage des bœufs depuis le marché à bétail de Bouboui pour l’abattoir frigorifique de Bangui sont déjà parqués dans l’enceinte du Ministère de l’agriculture et n’attendent que le démarrage des opérations.

En 2009, une violence avait éclaté entre les communautés peuhl et musulmane, majoritaires dans la localité de marché à batail. Violence au cours de laquelle une dizaine de personnes ont été tuées. « C’est cette situation qui  a poussé le gouvernement centrafricain à délocaliser ce marché » a précisé le Ministre délégué à l’agriculture en charge de la santé animale Youssoufa Mamadou Yerima Mandjio.

 

NDLR : Ngola faisait juste office d'abattoir mais n'en était pas en réalité car les conditions hygièniques, non seulement ne sont pas réunies à cet endroit mais surtout, laissent franchement à désirer. Il est plus que temps que les vrais abattoirs de la SEGA à Kolongo reprennent leurs activités comme par le passé.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Economie