Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 01:53

 

 

ATT-2-janvier-2012.jpg

 

BAMAKO (Reuters) - Les autorités maliennes sont résolues à mater la rébellion touareg dans le nord du pays avant la tenue de l'élection présidentielle en avril, a déclaré samedi le ministre de la Défense, Sadio Gassama.

Des dizaines de personnes ont été tuées et des milliers de civils ont dû fuir leurs habitations depuis que la guérilla touareg, renforcée par des éléments rentrés au Mali après avoir combattu comme mercenaires de Mouammar Kadhafi en Libye, a lancé en janvier des attaques contre des villes et des bases militaires.

Le regain de combats dans une zone où étaient déjà actives des cellules du réseau Al Qaïda fait craindre à certains un report de l'élection présidentielle d'avril.

"Nous avons à mener une mission très limitée dans le temps. Les élections sont dans trois mois et nous devons trouver une solution dans ce délai-là", a expliqué à la radio nationale le ministre, qui a inspecté des troupes à Gao dans le nord du Mali.

La colère gronde dans le pays contre le président Amadou Toumani Touré, accusé de ne pas avoir agi avec une détermination suffisante pour écraser la rébellion.

Le week-end dernier, les rebelles sont parvenus à huit kilomètres de Kidal, chef-lieu de l'une des trois régions dont ils cherchent à s'emparer.

Tiemoko Diallo, Eric Faye pour le service français

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE