Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 21:18

 

 

 

 

 

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

  

Suite aux articles, de presse, déclarations et communiqués de presses diffuses dans la presse nationale et internationale relatives à l’arrivée de Monsieur BABA LADE à Bangui consécutivement à sa reddition, le Gouvernement de la République dément catégoriquement les informations faisant état d’un accueil triomphal réservé à ce chef de guerre tchadien par le Président de la République et le Gouvernement.

  

Les seules autorités centrafricaines qui étaient présentes à l’aéroport international Bangui M’poko pour des raisons d’ordre sécuritaire d’usage sont le Ministre Délégué à la Défense, le Ministre de la Sécurité Publique et le Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, le Médiateur, BINUCA et FOMUC.

  

Le Gouvernement s’étonne que des médias sérieux fassent leur choux gras avec des allégations généralement colporté"s par des titres aléatoires et des blogs animés aux antipodes de toutes les règles déontologiques en matière de journalisme mais qui essaient de se poser en monopôle de l’information et de propagation sur le Centrafrique.

  

La campagne de désinformation et de propagation de fausses nouvelles contre l’Etat centrafricain ne vise qu’à saper les efforts du Président de la République et du Gouvernement pour construire la RCA. Dans les prochains jours, le Gouvernement centrafricain se réserve le droit d’y apporter une riposte appropriée et d’éclairer la lanterne de l’opinion nationale et internationale sur les vrais enjeux de la reddition de BABA LADE, qui au demeurant a pris l’avion aujourd’hui pour regagner le Tchad, son pays.

  

Fait à Bangui, le 05/09/2012

 

Le Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation

 

 

 

Binoua

 


Josué BINOUA

 

 

 

NDLR : Bozizé et sa clique sont seuls responsables de leur turpitude et ne doivent s'en prendre qu'à eux-mêmes quant à l'opacité avec laquelle ils gèrent les affaires du pays. Si un minimum d'informations n'est pas fourni à la presse, ils doivent s'attendre à être obligés de faire régulièrement des démentis à propos de ce qu'ils appellent des allégations avancées par les médias au sujet des événements politiques. Lorsqu'on empêche délibérément la presse de faire son travail en la tenant éloignée de l'actualité, voilà ce qui advient. Ce cas Baba Laddé doit servir de leçon. La rédaction de Centrafrique-Presse quant à elle, s'était contentée de reprendre une dépêche préalablement diffusée par Radio Ndéké Luka et ne peut seule être tenue pour responsable des allégations qui font l'objet du présent démenti gouvernemental. 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Annonces et divers