Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 00:35

 

 

 

Tiangaye

 

 

FRONT POUR L’ANNULATION ET LA REPRISE DES  ELECTIONS 2011

  (FARE 2011)

------------------------------------------------------------------

 

COMMUNIQUE DE PRESSE N° 01

 

L’Ancien Président Ange Félix Patassé avait été admis à la Clinique CHOUAIB en urgence à Bangui du 5 au 9 février dernier suite à une crise diabétique. Après son traitement, les médecins, faute de moyens d’exploration approfondie en Centrafrique ont conclu à une évacuation sanitaire dans un centre approprié à l’étranger pour y subir des soins complémentaires. Des démarches officielles ont été engagées auprès des autorités centrafricaines compétentes à savoir: le Président Bozizé par une correspondance en date du 17 février 2011; le Ministre de la Santé Publique Monsieur André Nalké Dorogo qui avait signé à cet effet la décision d’évacuation sanitaire en date du 21 mars 2011 après avis motivé de la Commission Technique d’Evacuation Sanitaire présidée par le Professeur Grézenguet.

L’Etat centrafricain n’ayant pas fait diligence pour ce déplacement, le Président Equato-guinéen, Son Excellence Téodoro OBIANG NGUEMA-BASOGO avait alors décidé d’envoyer un avion médicalisé afin d’amener le Président Patassé dans un centre de soin approprié répondant aux normes médicales internationales. A la surprise générale, le Président Bozizé avait refusé que les services compétents signent l’autorisation de survol et d’atterrissage de cet avion médicalisé le mardi 22 mars 2011.

Dans ces conditions, le Président Patassé avait décidé d’effectuer ce voyage à ses propres frais par un vol régulier de la compagnie aérienne Kenyan Airways qui devait  décoller de l’Aéroport International  Bangui-M’poko le mercredi 30 mars 2011  à 09h35.

La décision de  voyager par un vol régulier fait suite au message de l’Ancien Président Burundais BUYOYA venu à Bangui le 26 mars 2011 pour une mission d’information post-électorale selon lequel le Président Bozizé ne s’oppose plus à compter du 28 mars 2011 à l’évacuation sanitaire du Président Patassé et par voie de conséquence de l’ensemble des leaders politiques quant à leur sortie du territoire national.

Ce message, on ne peut plus clair du Président Bozizé transmis par l’Ancien Président BUYOYA a été reconfirmé le 29 mars 2011 à 10h30 au cours d’une audience en présence de tous les leaders de l’opposition et du Président Patassé. C’est ainsi que le mercredi 30 mars 2011, le Président Patassé ayant cru à  « la parole d’un officier général », de surcroît Chef d’Etat, s’était rendu à l’aéroport afin d’effectuer ce déplacement. Mais malheureusement, il a été refoulé comme un vulgaire personnage.

Le régime illégitime de Bozizé persiste dans les atteintes aux droits  humains pourtant garantis par la Constitution de notre pays et les instruments internationaux dûment ratifiés par la RCA. Les partis et associations politiques ainsi que la Coordination Nationale des Comités de Soutien au Président Patassé organisés au sein du Front pour l’Annulation et la Reprise des Elections  de 2011 (FARE-2011)

Ø  dénoncent fermement les multiples violations de la Constitution notamment les  atteintes à la liberté d’aller et de venir garantie à tout citoyen

Ø  condamnent vigoureusement l’interdiction arbitraire faite au Président PATASSE d’aller se soigner

Ø   Rend Monsieur François Bozizé personnellement responsable de ce qui adviendrait au Président Patassé;

Ø  appellent enfin  tous les démocrates centrafricains et tous les amis de la Centrafrique de se mobiliser afin de barrer la route à la dictature imposée par un régime illégitime au peuple centrafricain.

Fait à Bangui, le 30 Mars 2011.

Pour le FARE-2011

 

   Le Porte- Parole

Maître Nicolas TIANGAYE

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique