Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 19:08

 

 

 

meeting du 27 août 2011 

 

 

meeting du 27 dirigeants hébétés-copie-1

 

FARE-2011-France

 

COMMUNIQUE

 

 

Le Samedi 27 Août 2011, lors du meeting de l’opposition démocratique rassemblée dans le FARE-2011, un groupe d’antidémocrates a  saboté la manifestation sous le regard complaisant des forces de l’ordre.

L’objectif de ces saboteurs etait de provoquer des troubles à l’ordre public et d’en attribuer  la paternité à l’opposition démocratique, organisatrice de la manifestation. Cette situation est sciemment créée par BOZIZE et son régime dans le but de jeter l’anathème sur le FARE-2011 dans le but de discréditer l’opposition et ainsi de l’empêcher d’organiser des réunions publics au mépris des fondements élémentaires de la démocratie.

En effet, une manifestation de l’opposition du 30 Juin 2011 avait déjà été empêchée par les forces de l’ordre. Ces dernières viennent de récidiver en occupant la place MARABENA ce 27 Août 2011 jusqu’à midi avant de se retirer, non loin pour assister inactives et  donc complices, des agresseurs et saboteurs de cette manifestation. Nous rappelons que la mission régalienne des forces de l’ordre est le maintien de la paix et la protection des citoyens.

Cette conception bozizéenne de la démocratie n’est pas de nature à consolider la paix, la concorde et la cohésion sociale dans une nation comme la République Centrafricaine, déjà fragilisée par la gestion scabreuse du général BOZIZE et ses proches.

Le FARE-2011-France condamne avec fermeté ces pratiques antidémocratiques, dictatoriales, criminelles du sanguinaire BOZIZE visant à diviser le peuple centrafricain.

Le FARE-2011-France appelle le peuple centrafricain à la vigilance pour garantir la cohésion sociale et ne pas se laisser instrumentaliser pour des intérêts égoïstes

Le FARE-2011-France exige le respect de l’article 1 de la loi organique qui dispose  «La personne humaine est  sacrée et inviolable. Tous les agents de la puissance publique, toute organisation ont obligation absolus à la respecter et de la protéger», l’article 13 «La liberté d’informer, d’exprimer et de diffuser ses opinions par la parole, la plume et l’image, sous réserve du respect des droits d’autrui, est garantie» et l’article 20 «Les partis ou regroupements politiques concourent à l'expression du suffrage, à l'animation de la vie politique, économique et sociale»

Le FARE-2011-France en appelle à tous les démocrates du monde, aux défenseurs des droits humains, aux institutions et amis de Centrafrique à œuvrer pour garantir les droits fondamentaux du peuple centrafricain.

Fait à Paris le 2 Septembre 2011

SIGNATAIRES

 

Représentant PATASSE

MLPC

RDC

CRPS

Michel

DOROKOUMA

Gilles

BOMILA-KORADJIM

Henri

ASSANGOU

Daniel

MAKOURI

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique