Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 14:54

 

 

char-fran-ais.jpg

 

 

Centrafrique : François Bozize invité à Paris pour la fête du 14 juillet

Kabongo Africa Info (Douala) 6 Mai 2010

Ai-Rca — L'annonce a été faite le 5 mai au Palais de la Renaissance au cours d'un entretien entre le président Bozize et le directeur d'Afrique et de l'Océan Indien, au Ministère des affaires étrangères et européennes Stéphane Gompertz, porteur de la lettre d'invitation et en visite de travail à Bangui, a appris l'agence Ai

Selon une source proche de la présidence, l'entretien entre les deux personnalités était axé essentiellement sur la relation bilatérale entre la République Centrafricaine et la France avec en toile de fond, des questions d'ordre économique, politique et sécuritaire.

M Gompertz au sortir de cette audience s'est dit très reconnaissant envers le Président de la République pour son accueil chaleureux. «Cette audience a été longue, utile et très intéressante», a-t-il déclaré.

«Nous avons abordé beaucoup de sujets notamment l'excellente relation bilatérale qui sont qui lie nos deux pays», a précisé Stéphane Gompertz

A en croire le directeur Gompertz, la question de la sécurité évoquée avec le chef de l'Etat concerne non seulement la RCA mais aussi la sous région. «Certains de ces mouvements internes sont liés à l'instabilité qui peut y avoir dans d'autres pays», a souligné Stéphane Gompertz ajoutant que le climat des affaires a été lui aussi abordé, en vue de trouver les voies et moyens «pour encourager les entreprises les entreprises françaises et celles d'autres pays bien sûr, à venir plus nombreuses investir en République Centrafricaine, car le potentiel est là».

Selon une source proche de la présidence, la question du processus électoral était en bonne place au menu du tête-à-tête au palais de la Renaissance. «Avec le président Bozizé, nous avons naturellement parlé de la situation politique en Centrafrique, des élections et de la phase particulière que nous traversons en ce moment», a-t-il dit.

Quant à la position de la France dans le processus électoral actuel, Stéphane Gompertz a clairement indiqué que la France loin d'être surprise «a été prise entre deux réalités. La première est que le Président de la République est très attaché au respect de la constitution. La deuxième est dictée par le réalisme. Il faut organiser les élections dans des conditions libres et transparentes, avec une liste électorale fiable. Donc tous les efforts qui sont menés visent à concilier ces deux impératifs ».

La source informe que cette audience s'est déroulée en présence de l'ambassadeur de France en poste à Bangui Jean Pierre Vidon, du Ministre centrafricain des Affaires Etrangères Antoine Gambi et du conseiller diplomatique à la présidence Joseph Kitiki- Kouamba. M Gompertz a été aussi reçu en audience par le Ministre des Affaires Etrangères.

 

NDLR : Il faur noter que c'est un dictateur sanguinaire dont le mandat aura déjà expiré le 11 juin et donc désormais sans légitimité, qui sera à Paris pour ce 14 juillet. 

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans FRANCE