Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

23 juillet 2010 5 23 /07 /juillet /2010 00:09

 

 

centrafrique-copie-1.gif

 

 

 

Un nouveau groupe armé est entrain de sévir dans la Ouaka

Radio Ndéké Mercredi, 21 Juillet 2010 13:17

17 personnes non identifiées, armées des RPG7, AK47 et de téléphones Thuraya sont apparues Le dimanche 18 juillet 2010 dans le village Mbroutchou, situé dans la sous préfecture d’Ippy au Centre-Est  de la RCA. Elles ont pris trois villageois en otage.

Selon un des otages qui a réussi à s’échapper, ces personnes devraient partir rejoindre leur fief aux environs du village Atongo Bakari pour se ravitailler en minutions.

Ces groupes seraient à l’origine d’un affrontement le 15 juillet près du parc de Zoumako avec un groupe d’éleveurs, faisant 3 personnes déportées.

La gendarmerie de la ville de Ndassi a arrêté le 20 juillet, un jeune âgé d’une vingtaine d’année qui serait appartenu à ce groupe. Selon le correspondant de Radio Ndeke Luka à Bambari, ce groupe est composé des centrafricains.

 

Birao, une fausse rumeur d’attaque fait fuir la population

Radio Ndéké Luka Jeudi, 22 Juillet 2010 13:25

La population de Birao était prise de panique ce 21 juillet 2010 des suites d’une rumeur relative à une nouvelle attaque de la ville. La ville était vidée aux environs de 11 heures.

La population s’est réfugiée dans les locaux de la base des forces de la Mission des nations unies en Centrafrique et au Tchad (Munircat)  et de l’hôpital de la ville.

Selon le Colonel Féroué Adraman, commandant de la 1ère Compagnie du Mouvement des Libérateurs centrafricains pour la justice (MLCJ), il s’agit des éléments du MLCJ situés au village Boura à 35 km de Birao, qui cherchent à rejoindre leur frère d’armes dans la ville pour renforcer leurs effectifs.

Inquiètes pour leur sécurité, les femmes des fonctionnaires de l’état affectés à Birao demandent au gouvernement de ramener leurs maris à Bangui.

Selon le correspondant de Radio Ndeke Luka dans la ville, la vie commence à reprendre son cours normal ce 22 juillet après l’attaque du lundi 9 juillet. Les paysans et autorités administratives vaquent bien à leurs activités quotidiennes.

 

NDLR : Toutes ces informations en disent long sur la réalité de la situation d’insécurité endémique sur l’étendue du territoire centrafricain. La veille de l’attaque de Birao par la CPJP, le comité de pilotage du DDR se trouvait dans cette ville ce qui a permis à certains d’affirmer un peu trop prématurément  que le DDR était en bonne voie dans la Vakaga. On a vu dès le lendemain qu’on était loin du compte. Visiblement, Bozizé qui se prend pour un général d’armée et qui a perdu sa légitimité depuis le 11 juin dernier ainsi que son fils qu’il a illégalement bombardé colonel n’ont plus aucun contrôle sur le pays en dépit de leurs rodomontades.  

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation