Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 00:50

 

 

logo CNRC-FB

 


COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 


Mise à terme de la participation du CNRC-FB aux activités du Front Républicain pour l'Alternance et la Paix (FRAP)

 

 

Réf. 13-02-28/002/COM/CNRC-FB/CN/Retrait FRAP

 

 

Devant la gravité de la crise militaro-politique née de la reprise des combats armés entre le régime du Général Bozizé et les forces de contestation armée regroupées au sein de la coalition Séléka, le Conseil National pour la Renaissance Centrafricaine (CNRC-FB) a initié une rencontre de concertation entre les partis politiques  d'opposition, les organisations de la société civile, les personnalités politiques indépendantes ainsi que tous les démocrates centrafricains présents en Europe afin de débattre des modalités de coordination des efforts visant la sauvegarde de l'unité nationale, l'alternance politique et la paix en Centrafrique.

 

Au cours de la rencontre tenue à Paris (France) le 27 décembre 2012, il a été décidé de la mise en place d'une plateforme de coordination dénommée : Front Républicain pour l’Alternance et la Paix (FRAP)

 

Comme stipulé dans la déclaration finale de la rencontre qui a été rendue publique, le FRAP a pour mission prioritaire : de définir et de mettre en oeuvre les modalités de la transition consensuelle, après le départ forcé ou volontaire du Président Bozizé.

 

Etant à l'initiative de la création du FRAP, c'est avec conviction et ardeur que le CNRC-FB a contribué aux activités de cette plateforme. Ceci dans une parfaite entente et une franche collaboration avec toutes les autres organisations composantes.

 

Aujourd'hui, la situation nationale a évolué avec la cessation des combats militaires, la signature des accords de Libreville, la nomination d'un nouveau Premier Ministre issu de l'opposition civile et la désignation des membres du Gouvernement d’Union Nationale.

 

Certes, cette évolution ne constitue en rien la résolution des problèmes de fond, particulièrement le départ du pouvoir du Général Bozizé, l'insécurité généralisée, les graves atteintes aux droits humains, le délabrement du tissu économique, la misère qui touche une frange importante de la population, etc. Mais, elle doit être appréciée à sa juste valeur. En effet, alors que tout semblait complètement figé avant le lancement des opérations militaires par la coalition Séléka le 10 décembre 2012, il apparait aujourd'hui que les lignes ont fini par bouger dans le sens d'une ouverture des possibilités pour l'alternance démocratique, la paix et la reconstruction nationale.

 

Au vu de la nouvelle situation politique du pays, le CNRC-FB estime que la mission assignée à la plateforme du FRAP est devenue pour l'essentiel caduque.

 

De ce qui précède, le CNRC-FB a décidé de mettre un terme à sa participation aux activités du FRAP.

 

Fait à Baltimore, le 13 Février 2013


Pour le Bureau Exécutif

 

Professeur Gaston M. N’GUEREKATA

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Communiqués