Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 03:38

 

 

victime-LRA.jpg

 

          une victime des criminels de la LRA

 

Source: United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (OCHA)

Date: 26 May 2010


(New York, 26 mai): « En ma qualité de Coordonnateur des secours d'urgence, je me réjouis que le Président Barak Obama ait approuvé le projet de loi « Relèvement du nord de l'Ouganda et désarmement de l'Armée de résistance du seigneur (LRA) », a déclaré John Holmes, Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires des Nations Unies et Coordonnateur des secours d'urgence ».

Lors de sa mission le mois dernier en République démocratique du Congo (RDC), John Holmes s'est rendu à Niangara, à proximité de l'endroit où se sont produits les massacres de décembre 2009 perpétrés par la LRA et où se trouvent plus de 280 000 personnes déplacées vivant dans des conditions très difficiles. Depuis décembre 2007, près de 1 800 personnes ont été tuées, 2 300 ont été prises en otage, dont plus de 800 enfants, dans des circonstances abominables en raison des activités de la LRA.

Avec les activités régionales de la LRA au Sud Soudan et en République centrafricaine (RCA), 98 000 autres personnes ont été déplacées, 200 ont été prises en otage et 250 ont été tuées au cours des 16 derniers mois. En raison du conflit entre la LRA et le Gouvernement de l'Ouganda qui a duré de 1987 à 2006, des milliers de civils ont été tués dans le nord de l'Ouganda et près de 2 millions de personnes ont été déplacées.

« J'ai rencontré à l'hôpital une jeune femme, mère de quatre enfants, à laquelle les rebelles de la LRA avaient coupé les lèvres et les oreilles sans aucune raison du tout, » a ajouté M. Holmes. « En tant que chef des affaires humanitaires des Nations Unies depuis plus de trois ans, j'ai rencontré de nombreuses victimes de la LRA et j'ai entendu les mêmes propos en Ouganda, au Sud Soudan et en République centrafricaine. Après plus de 20 ans, la liste des atrocités commises par la LRA est simplement trop longue et l'on n'en voit pas la fin », a –t-il ajouté.

Lors sa séance d'information au Conseil de sécurité à son retour de RDC, John Holmes a demandé instamment à ses membres et à la communauté internationale dans son ensemble d'envisager de toute urgence de nouvelles mesures qui pourraient permettre de faire cesser les activités de la LRA une bonne fois pour toutes. Il a plus particulièrement appelé les Etats Membres à faire plus et à prendre la responsabilité d'adopter de nouvelles mesures décisives pour mettre un terme au règne de terreur de la LRA.

« Je me réjouis également des dispositions du projet de loi relatives à l'augmentation de l'aide aux communautés touchées par la guerre dans le nord de l'Ouganda et aux initiatives d'appui visant la résolution des différends qui divisent depuis longtemps le sud et le nord de l'Ouganda », a ajouté M. Holmes.

Pour davantage d'informations, veuillez contacter:

OCHA-New York: Stephanie Bunker, +1 917 367 5126, portable +1 347 244 2106, bunker@un.org;

Nicholas Reader, +1 212 963 4961, portable +1 646 752 3117, reader@un.org,

OCHA-Genève: Elisabeth Byrs, +41 22 917 2653, portable +41 79 473 4570, byrs@un.org

Les communiqués de presse d'OCHA sont disponibles à l'adresse suivante : http://ochaonline.un.org or www.reliefweb.int

La mission du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) des Nations Unies est de mobiliser et de coordonner une action humanitaire efficace guidée par des principes, en partenariat avec les acteurs nationaux et internationaux.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Relations Internationales