Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 23:39

 

 

Moussa-Koussa.jpg

 

La défection d'un ministre libyen "très importante"

WASHINGTON - AFP / 30 mars 2011 23h59 - La défection du ministre libyen des Affaires étrangères Moussa Koussa est "très importante", a affirmé mercredi un haut responsable américain, estimant qu'elle montrait que l'entourage du dirigeant Mouammar Kadhafi n'avait plus confiance dans la solidité du régime.

"Il s'agit d'une défection très importante, et un indice sur le fait que les gens entourant Kadhafi pensent que la fin est proche", a déclaré à l'AFP ce responsable sous couvert de l'anonymat.

Plus tôt mercredi, le Foreign Office avait révélé que M. Koussa avait annoncé sa démission à son arrivée à Londres, où il était venu "de son plein gré".

"Moussa Koussa est l'une des principales figures du gouvernement de Kadhafi et son rôle était de représenter le régime à l'étranger, ce qu'il ne désire plus faire", avait précisé la diplomatie britannique dans un communiqué.

Le ministre libyen des Affaires étrangères a démissionné. Le Foreign Office a annoncé la  démission de Moussa Koussa, mercredi soir à Londres, où il espère trouver refuge. Le ministre libyen des Affaires étrangères n'aurait pas approuvé les attaques menées contre son peuple, a expliqué un de ses proches à l'agence Reuters. Il s'était rendu lundi en Tunisie par la route dans des voitures officielles libyennes. De Djerba, il a pris ce mercredi un vol pour Londres. Sa présence en Tunisie a suscité bien des interrogations.

Chef des services de renseignements de 1994 à 2009, Moussa Koussa, 59 ans, très proche de Kadhafi était un homme fort des comités révolutionnaires, épine dorsale du régime libyen. Mais après avoir, deux décennies durant, incarné la face sombre du régime libyen, ce Tripolitain symbolisait ces dernières années l'ouverture en jouant un rôle majeur dans l’indemnisation des familles des victimes des attentats de Lockerbie.

(©)

 

Le chef de la diplomatie libyenne annonce sa démission à son arrivée à Londres

LONDRES - AFP / 30 mars 2011 23h32 - Le ministre libyen des Affaires étrangères, Moussa Koussa, a annoncé sa démission à son arrivée mercredi soir à Londres, a annoncé le Foreign Office.

"Nous pouvons confirmer que Moussa Koussa est arrivé à l'aéroport de Farnborough le 30 mars en provenance de Tunisie", a indiqué le Foreign Office dans un communiqué.

"Il est venu ici de son plein gré. Il nous a déclaré qu'il démissionnait de ses fonctions", ajoute le communiqué.

Le responsable libyen est arrivé en Grande-Bretagne après un séjour de deux jours en Tunisie, qui a été présenté officiellement comme une "visite privée".

"Moussa Koussa est l'une des principales figures du gouvernement de Kadhafi et son rôle était de représenter le régime à l'étranger, ce qu'il ne désire plus faire", poursuit le communiqué du Foreign Office.

"Nous encourageons ceux de l'entourage de Kadhafi à le quitter et à opter pour un meilleur avenir pour la Libye qui permette une transition politique et une véritable réforme qui répondent aux aspirations du peuple libyen", conclut le communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Les insurgés libyens subissaient de nouveaux revers mercredi, les forces du dirigeant Mouammar Kadhafi ayant repris le site pétrolier de Ras Lanouf et progressé vers Brega.

(©)

Arrivé à Londres, Moussa Koussa annonce sa démission

Le ministre libyen des Affaires étrangères, Moussa Koussa, a annoncé sa démission mercredi soir à son arrivé à Londres, a indiqué le Foreign Office. Il était parti de l'aéroport tunisien de Jerba, avait rapporté l'agence tunisienne de presse tap plus tôt en soirée.

Cette agence avait signalé lundi que Moussa Koussa était arrivé en Tunisie en provenance de Libye. Le ministre était l'un des cadres du régime de Mouammar Kadhafi, confronté à une insurrection soutenue militairement par une coalition de pays, dont la Grande-Bretagne.

Moussa Koussa est à l'origine du revirement spectaculaire de la diplomatie libyenne au début des années 2000, lorsque Mouammar Kadhafi a négocié sa renonciation aux armes de destruction massive contre sa réintégration au sein de la communauté internationale.

(ats / 30 mars 2011 23:23)

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers