Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 14:48

 

 

 

Mathos Edouard

 

                                   Mgr Edouard Mathos

 

Vendredi, 01 Juillet 2011 11:39

Le chauffeur de l’évêque du diocèse de Bambari (centre-est du pays),  Job Ngaïna, capturé le 2 juin dernier par les éléments de la Convention des Patriotes pour la Justice et la Paix (CPJP) de Charles Massi est désormais libre et se trouve en sécurité à Bria. Il a raconté au correspondant de Radio Ndeke Luka dans la ville « s’être évadé après avoir trompé la vigilance de ses ravisseurs dans la nuit du jeudi 30 juin ».

Le chauffeur et l’évêque étaient tombés dans une embuscade tendue par les rebelles. Ils revenaient d’une mission pastorale à Sam-Ouandja et Ouadda-Djallé (nord-est). L’évêque avait été libéré un jour après.

« L’otage et le véhicule avaient été déportés vers un chantier de diamant appelé Aïgbando à plus de 200 kilomètres vers Ndele (nord-ouest). Pour trouver la vie saine et sauve, le chauffeur a réussi à s’évader dans la nature. Il a parcouru plus de 35 kilomètres à pied dans la brousse, avant de retrouver une personne de bonne foi qui l’a ramené à vélo à Bria (est) », raconte ce vendredi 1er juillet, le correspondant de Radio Ndeke Luka.

Le chauffeur a indiqué que « sa condition de détention a été désastreuse et pénible : passer la nuit à même le sol, couvert de moustiques, avec une ration alimentaire inhabituelle et de l’eau impropre à la consommation. Sous l’effet de la menace de ses bourreaux, il s’est vu obligé de leur remettre le téléphone satellitaire de l’évêque,  caché dans le moteur du véhicule ».

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers