Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 01:08

 

 

 

 

 

transports-routiers.jpg


(Investir au Cameroun) - Afin de réduire de manière considérable les coûts et délais de transport sur le corridor stratégique Bangui-Bouar, le Centrafrique a emprunté 95 millions € (62 milliards FCFA) supplémentaires auprès de la Banque mondiale pour accélérer les travaux de remise en état des routes garantissant ainsi une traficabilité des transports quelle que soit la saison.


A ce jour, en fonction de la saison, il faut en moyenne 15 à 28 jours pour transporter un conteneur de 20 tonnes de Douala (Cameroun) à Bangui (Centrafrique).


En juillet dernier, le conseil d’administration de la banque avait approuvé un appui de 125 millions $ au Centrafrique pour accompagner le Projet de facilitation du transport et du transit de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC) qui comprend entre autre la remise à niveau du réseau routier Douala – Bangui.


« Une logistique efficace de transit est indispensable pour les pays enclavés de la région (République centrafricaine et Tchad) dont les principaux centres d’affaires sont situés à au moins 1500 km du port le plus proche, qui est celui de Douala au Cameroun » avait expliqué la directrice du département d’intégration régionale en Afrique pour la Banque mondiale, Elizabeth Lule.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Economie