Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 02:02

 

 

Denis-BEINA.JPG

 

L'événement s'est passé le 29 Novembre 2011 dans la salle des Thèses de la Faculté de Pharmacie de l'Université de Picardie Jules Verne d'Amiens où un jury composé d'éminents professeurs venus de  Bruxelles, Lille  et Montpellier se joints à ceux de ladite université, pour apprécier le travail de recherches en BIOLOGIE-SANTE, spécialité Ecologie,  en d'autres termes, santé des  écosystèmes anthropisés, effectué par le compatriote Denis BEINA.

 

Travail de recherches qui a pour objet l'évaluation de l'impact de l'exploitation forestière sur la diversité et la composition floristique de la forêt de la Lobaye et qui a amené le chercheur à effectuer de nombreux voyages non seulement en zones forestières de Centrafrique, autres que celle de la Lobaye, mais à  poursuivre son travail à l'Herbier national du Cameroun et dans les laboratoires universitaires de Montpellier et d'Amiens.

 

Ce travail de longue haleine et d'efforts soutenus de plus de quatre années, a été vivement apprécié par le jury qui n'a pas manqué de couvrir le lauréat d'éloges, devant un public composé d'universitaires, d'amis et de parents venus soutenir le candidat.

 

Dans un pays où tout semble conduire chacun à la désespérance, une lueur d'espoir peut être observée dans la matérialisation de cette thèse à travers les efforts consentis pour mobiliser un nombre de partenaires qui y ont apporté leurs contributions, à savoir le SCAC, le CIRAD, l'AFD et les sociétés forestières de la place. L'Etat centrafricain, à travers l'ICRA, le ministère des eaux, forêts, chasse et pêche et l'Université de Bangui, en mettant le compatriote BEINA dans les dispositions lui permettant de mener à bien sa tâche, n'a pas manqué à son devoir.

 

Cette action positive ne doit pas être un acte isolé, car elle constitue la preuve qu'avec un peu plus de volonté, de concertation et de détermination de la part de tous, pour la résolution des problèmes auxquels sont confrontés nos compatriotes, rien n'est impossible.

 

C'est dire à quel point la thèse de Denis BEINA est une bougie qui doit éclairer la conscience de tous ceux qui veulent la prospérité, le développement de ce pays.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Annonces et divers