Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 23:50

 

 

20060829155439patasse203.jpg

 

 

Bangui, 3 sept (ACAP)- L’ancien Président, candidat indépendant à l’élection présidentielle et législative du 23 janvier 2011 a dénoncé la manœuvre dilatoire des membres de la Commission Electorale Indépendante (CEI), d’empêcher ces représentants d’être représenté à la CEI, au cours d’une conférence de presse, jeudi 2 septembre 2010, à Bangui.

« Pourquoi on met tout en œuvre pour empêcher à mes représentants d’être à la CEI », s’est interrogé le candidat Ange –Félix Patassé ?

L’ancien Président Ange-Félix Patassé a affirmé que la CEI a agrée sa candidature pour l’élection présidentielle et législative de la circonscription de Berberati ainsi que les 115 candidats à la législative de 2011.

L’ex-président Ange-Félix Patassé a signifié que les membres actuel du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC) à la CEI qui font obstruction à ses représentants de ne pas siéger à la CEI.

« C’est moi qui reste fondateur du MLPC, aujourd’hui, c’est par respect de la justice de mon pays que je me suis présenté comme indépendant à l’élection présidentielle », a déclaré l’ancien Président Ange-Félix Patassé.

Par-ailleurs, le Président Ange-Félix Patassé se réfère à la loi concernant les partis politiques qui fait obligation à tous les candidats après les élections 2005, de dresser un rapport financier et moral à la Cour des Comptes, il interpelle cette institution de l’Etat de faire appliquer la loi.

« C’est inadmissible que la Cour des Comptes ait laissé un laps de temps cinq (5) ans durant, sans exiger ce rapport comme le prévoit la loi. Par conséquent ces candidats sont inéligibles pour les élections 2011 », a fait savoir l’ancien président Ange-Félix Patassé.

L’ex-Président Ange-Félix Patassé a invité les leaders politiques de se retourner vers l’avenir et laisser derrière ce passé triste de division et de haine afin de reconstruire la nation centrafricaine.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique