Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 18:19

 

 

 

Gaombalet

 

 

Bozizé a bel et bien démissionné de l’Assemblée Nationale

Radio Ndéké Luka Mardi, 26 Juillet 2011 14:08

« Je suis en mesure de confirmer que le président centrafricain François Bozizé a déjà démissionné de ses fonctions de député à l’Assemblée Nationale ». C’est ce qu’a déclaré lundi 25 juillet 2011, Célestin Le Roi Gaombalet président de cette institution, au cours d’un point de presse.

Le président de l’Assemblée nationale réagissait ainsi suite à la saisine de la  Cour Constitutionnelle par Maitre Nicolas Tiangaye, challenger de François Bozizé dans le 4ème arrondissement de Bangui. Le candidat battu et un des chefs de file de l’opposition centrafricaine a demandé à la Cour de démettre le leader du parti Kwa Na Kwa, victorieux de la dernière présidentielle en Centrafrique.

Selon  Le Roi Gaombalet, « le locataire du palais de la Renaissance a jeté l’éponge au profit de son suppléant Elie Doté, conformément aux textes en vigueur prévue par la loi du pays ».

Au cours de cette même rencontre, le président de l’Assemblée Nationale a tenu à éclairer  l’opinion nationale et internationale  sur d’éventuels cas de détournements par son institution des deniers publics relatifs aux frais des élus de la nation.

Pou lui, « il n’y a jamais eu de détournements de fonds alloués r par l’Etat pour la tenue des sessions. La législature dispose de 2 types de sessions : ordinaire et extraordinaire. Celle extraordinaire dont le nombre n’est pas limitée ne donne pas lieu au payement journalier,  mais plutôt aux frais de rapports qui viennent s’ajouter aux indemnités des députés ».

A titre de rappel, le week-end dernier, le secrétaire général du KNK, Elie Wéfio, avait tenu une conférence de presse pour rassurer la population sur le respect de la Constitution par le chef de l’Etat  quant au cumul de ses fonctions tant à l’exécutif qu’à la législature.

 

NDLR : Gaombalet a été réélu comme PAN le mardi 3 mai et les autres membres du bureau le jeudi 5 mai, ce qui veut bien dire que Bozizé n’avait pas encore démissionné de son mandat de député puisque Elie Doté a été empêché d’être candidat contre lui étant entendu que Ouefio prétend que le courrier de Bozizé adressé non pas à Gaombalet mais plutôt à la Cour constitutionnelle daterait du 5 mai. A leur réunion KNK du palais quelques jours auparavant, Gaombalet avait ridiculisé Elie Doté en affirmant qu'il n'avait pas reçu de lettre de démission de Bozizé à ce jour. Cela veut bien dire qu’au moment de l’élection du bureau de l’assemblée nationale Bozizé n’avait toujours pas démissionné de son mandat. La question se pose donc de savoir si Bozizé a envoyé une lettre de démission au PAN, à  quelle date cela a été adressé ? Tous ces cafouillages sont bien la preuve que n’eût été la requête de Me Tiangaye, on serait toujours resté dans le flou jusqu’à présent. C’est cette requête qui a fait sortir le loup du bois mais une chose est sûre: Bozizé n'a pas démissionné en temps et en heure conformément aux textes et ses obligés se voient contraints de rattraper les choses par des arrangements de date qui ne convainquent personne.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique