Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 01:09

 

 

Mme Zewde Sahle Work et Ban Ki moon

 

 

Radio Ndéké Luka Mardi, 15 Mars 2011 14:41

Madame  Sahlé Work Zewde, actuelle représentante spéciale du Bureau Intégré des Nations Unies en Centrafrique (BINUCA), occupera désormais le poste de Directrice générale de l’office de l’ONU à Nairobi au Kenya. La décision a été prise le 11 mars 2011 par le Secrétaire général des Nations Unies, BAN KI MOON.

Ce mouvement intervient au moment où la République Centrafricaine prépare activement le second tour des législatives sans l’opposition politique qui a déjà retiré tous ses candidats de la course a la législature du pays.

Dans ses œuvres pour le développement du pays, le BINUCA est l’un des acteurs potentiels dans le processus électoral en cours, avec une des missions de chef de file des organisations Onusiennes voire internationales.

Mme Zewde, titulaire d’un diplôme en sciences naturelles de l’Université de Montpellier en France, sera la 1ere à occuper ce poste nouvellement créé de directeur général avec rang de secrétaire générale adjointe.

De nationalité éthiopienne, Mme Zewde a occupé plusieurs postes de responsabilités dans son pays et au sein de l’ONU. Née le 21 février 1950, Mme Sahle-Work Zewde est mère de deux enfants, tous garçons.

 

NDLR : Mme Zewde et le BINUCA ont totalement échoué dans leur mission en Centrafrique. Le processus électoral dont ils sont membres du comité de pilotage a débouché sur une mascarade électorale qui n’a pas permis une véritable alternance démocratique au pouvoir mais plutôt la confiscation du pouvoir par un dictateur sanguinaire incapable et sans aucune vision comme Bozizé. Cette dame quitte la RCA sur un incontestable et  retentissant échec tout en s’assurant la continuation de sa carrière personnelle. Elle inscrira sur son CV avoir été Représentante spéciale du SG des Nations Unies en Centrafrique alors que sa mission a échoué. Pauvre ONU ! Voilà où peuvent mener un diplôme en sciences naturelles. Qu’elle aille planter les choux au Kenya.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Relations Internationales