Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 01:35

 

 

Voici les conseils par pays que prodigue le Quai d'Orsay, ministère français des affaires étrangères, aux ressortissants français au sujet de la situation sécuritaire de la République centrafricaine. Avec une telle situation dans le pays, comment voulez-vous que des investisseurs étrangers puissent mettre pieds dans une telle jungle. Le tout est assorti d'une carte en couleurs de la RCA assez édifiante qui fait ressortir la géographie de l'insécurité endémique dans ce pays à la tête se trouve un général soi-disant d'armée d'opérette du nom François Bozizé Yangouvonda.  Les grands discours de la bozizie sur la venue des investisseurs dans ce pays ne sont que du bavardage destiné à amuser la galerie. Les Centrafricains sont très peu fiers de leur pays dont les pseudos dirigeants leur font honte.

 

 

La rédaction  

 

 

RCA-carte-MAE-France.JPG

 

 

République Centrafricaine


Source : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/republique-centrafricaine-12224/ 


Dernière mise à jour le: 19 décembre 2012 - Information toujours valide le: 20 Décembre 2012

 

Les rebelles de l’UFDR se sont emparés des villes de Ndélé, Sam-Ouandja, Ouadda, Bamingui, Ippy, Bria et Kabo. La situation sécuritaire est donc encore plus dégradée au Nord et à l’Est du pays compte tenu des affrontements entre rebelles et forces centrafricaines. Il est rappelé aux ressortissants français qu’il est formellement déconseillé de se rendre au Nord et à l’Est de la République centrafricaine figurant en zone rouge sur la carte (voir rubrique « Sécurité »).

 

Dans ce contexte, une vigilance particulière est recommandée en zone orange, déconseillée sauf raison impérative.

 

Il est par ailleurs recommandé de se renseigner sur l’évolution de la situation avant de se rendre en République centrafricaine.

 

Sécurité

 

La plus grande partie du territoire centrafricain connaît toujours des troubles significatifs ou est susceptible d’en connaître (voir la rubrique « Dernière minute »). Les déplacements dans ces régions sont déconseillés, sauf raison impérative (zone orange), voire formellement déconseillés (zone rouge). Ceux qui devraient néanmoins être entrepris en zone orange, notamment pour motif professionnel, supposent de voyager en convoi et de disposer d’une autorisation des autorités, tout particulièrement dans les zones de ressources minières. Le tourisme y est à exclure.

 

Il est en outre indispensable, lors de tout déplacement, de pouvoir justifier de son identité et de la régularité de son séjour.

 

La situation en RCA pouvant évoluer assez rapidement, il est recommandé aux voyageurs, dans tous les cas, de prendre l’attache préalable de la section consulaire de l’ambassade et, pour les visiteurs, de se faire inscrire en protection (tél :   +236 21 61 30 00  ).

 

La circulation routière exige certaines précautions : 

 

Rouler doucement et s’arrêter à toute injonction des forces de l’ordre, en particulier à la tombée de la nuit. Dans ce cas, rester courtois et faire montre de patience. Beaucoup de contrôles sont abusifs, mais il faut savoir négocier calmement le "passage". 
 

 

En cas d’accident de la route avec dommages corporels, des représailles de la population locale sont à craindre. Dans la mesure du possible, ne pas s’arrêter et gagner sans attendre, selon le cas, un commissariat ou une brigade de gendarmerie, afin de déclarer l’accident. La section consulaire de l’ambassade devra également être prévenue au plus tôt (tél :      +236 21 61 30 00      ).

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation