Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 00:10

 

 

 

 

pompes.jpg

 

 

Radio Ndéké Luka Mercredi, 09 Mai 2012 13:21

La République centrafricaine sera bientôt approvisionnée en produits pétroliers du Tchad. Ce pays voisin entend ainsi exporter ses hydrocarbures en terre centrafricaine. Pour matérialiser la coopération, un accord a été signé lundi 7 mai 2012, à N'Djamena, capitale tchadienne.

Le document a été paraphé par le Directeur Général de la Société des Hydrocarbures du Tchad(SHT), Mahamat Kasser Younous, et celui de l’Agence de Stabilisation et de Régulation des Prix des Produits Pétroliers (ASRP) de la Centrafrique, Eddy Guéréngaye.

Selon Léopold Mboli-Fatrane, ministre centrafricain de l'Energie et de l'Hydraulique cité par une presse internationale qui a mis en ligne cette information, les 2 pays envisagent la signature d'autres accords commerciaux dans les mois à venir tout en spécifiant que, « Ces négociations sont suivies avec beaucoup d'attention par les plus hautes autorités des 2 pays ».

A titre de rappel, le président Idriss Déby Itno a effectué une visite de travail et d'amitié en République centrafricaine samedi et dimanche derniers. Dans un communiqué conjoint, les deux pays ont réaffirmé leur engagement à faire fructifier davantage leurs relations de coopération bilatérale dans de nombreux domaines, notamment sécuritaire, économique et technique.

Le gouvernement centrafricain a exprimé de manière particulière, sa volonté d'importer les hydrocarbures du Tchad et de rendre formel le commerce du bétail qui provient également de son grand voisin du Nord.

En juin 2011, le Tchadest entré dans le cercle des pays producteurs de pétrole avec la mise en service de la raffinerie de Djarmaya à 80 kilomètres au nord de la capitale, exploitée par l'Etat tchadien et la compagnie chinoise CNPCI (respectivement à hauteur de 40% et 60%).

Disons que la République centrafricaine, pour assurer son autonomie en produits pétroliers, a lancé un chantier en 2011 à Birao (nord) pour l’exploitation de son propre pétrole. Un chantier dont les travaux sont conduits par une compagnie chinoise.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Economie