Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 01:57

 

 

Pascal-Bembe.jpg

 

                  Pascal Bembé

 

 

Bangui 12 décembre (C.A.P) - Selon des informations d’une source proche de la famille, la dépouille mortelle du médecin-capitaine Achille Lakouama du Bataillon Pour la Sécurité des Institutions (BPSI) qui avait trouvé la mort le 24 novembre 2010 dernier lors de l’attaque rebelle de la ville de Birao n’aurait pas pu être ramenée à Bangui mais inhumée sur place.

Le médecin-capitaine Achille Lakouama était celui-là même qui avait abattu de sang-froid l’ancien directeur du protocole à la présidence Pascal Bembé le 21 septembre 2006 avant d’aller se réfugier à Sassara chez Bozizé en personne.

Depuis lors, comme c’est presque toujours le cas de plusieurs autres assassins et criminels bras armés de Bozizé tels que le capitaine Eugène Ngaikoisset alias « le boucher de Paoua », le lieutenant Olivier Koudémon alias Gbangouma pour ne citer que ceux-là, il a pu bénéficier de la protection de celui-ci et était resté impuni jusqu’à sa mort brutale à Birao car n’avait jamais pu rendre quelque compte que ce soit à la justice.

Ayant appris l’inhumation de sa dépouille à Birao, sa famille chercherait vainement depuis lors à rencontrer Bozizé afin d’obtenir l’autorisation de ce dernier d’aller à Birao exhumer le corps afin de le ramener à Bangui en vue de funérailles plus décentes mais craignant sans doute que ces obsèques ne puissent entraîner des troubles, Bozizé doit sans doute hésiter à accorder cette autorisation à la famille Lakouama.  

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nécrologie