Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 16:58

 

 

 

joseph_kony_lra.jpg

 

 

Radio Ndéké Luka Mardi, 07 Juin 2011 12:32

Les rebelles de l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA) de Joseph Koni viennent encore de se manifester en Centrafrique. Lundi 6 juin 2011, le véhicule du médecin-chef du centre de dépistage volontaire et anonyme de Obo (sud-est) a été attaqué sur l’axe Zémio-Rafaï alors qu’il se rendait à Obo avec un chargement de vaccins contre la poliomyélite pour les besoins de la campagne de vaccination en cours en ce moment dans toute la RCA.

C’est en pleine forêt, à près de 200 kms de Obo, que le véhicule a été intercepté par un groupe d’hommes armés appartenant à la LRA. Ces derniers ont mitraillé, entraînant la mort sur le coup du médecin-chef et du chauffeur. Ils ont ensuite mis le feu à la voiture qui s’est consumée ainsi que tout son contenu.

Ce sont les militaires de l’armée centrafricaine, qui, alertés, se sont rendus sur les lieux pour constater les dégâts. Le ratissage de la zone n’a pour l’instant pas permis de retrouver les auteurs de ce braquage.

A Obo, c’est la consternation. Plus de médecin. Et la campagne de vaccination n’aura plus lieu.

Les attaques de la LRA sont devenues récurrentes dans cette partie de la RCA, malgré l’envoi de renforts de militaires et le recours à des archers peulhs à qui les sociétés d’exploitation minière ont fait appel pour sécuriser les populations et les activités. Il faut rappeler qu’il y a un mois, un véhicule de l’armée ougandaise venu exercer un droit de poursuite, avait été attaqué.

 

NDLR : Et dire que Bozizé se touvait ce même  lundi à Bangassou à quelques encablures d'Obo, en train bêtement d'inaugurer une station essence pendant que ce commettait ce double meurtre odieux. De même on apprend que la meillure approche trouvée par le gouvernement par rapport au problème de la CPJP et des rebelles qui écument la zone est d'envoyer le ministre de l'Administration du territoire s'entretenir avec le Sultan de Ndélé. Ces solutions ont déjà fait leur preuve par la négative puisque Bozizé y a recouru dans la passé sans succès mais on s'étonne qu'il s'entête quand même à les remettre au goût du jour.  

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation