Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 23:41

 

 

180810logordc

 

 

Radio Ndéké Luka Mardi, 31 Août 2010 13:30

 

« Nous avons cette responsabilité de sauver notre parti qui, après la mort du président fondateur André Kolingba, n’a pas encore un leader de taille qui puisse conduire le Rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC) à la victoire des élections de janvier 2011 ».

 

C’est la substance des propos tenus face aux journalistes ce mardi 31 août 2010, par David Gbéti, président de la jeunesse de ce parti au restaurant Kanakou à Bangui.

Il réagit aux divergences entre les militants du RDC au sujet du soutien par la jeunesse dudit parti de la candidature de François Bozizé aux élections de 2011.

D’après David Gbéti, interrogé par Radio Ndeke Luka, il faut du temps pour redonner confiance à ces militants en perte de vitesse  sur l’ensemble du territoire centrafricain.

Il précise que sur la prise de position sceptique du bureau politique transitoire du RDC, qu’en politique il faut reconnaitre ses faiblesses et repartir sur de nouvelles base afin d’incarner l’idéologie d’un parti à travers ses militant.

Le moment n’est pas propice pour le RDC, conclut David Gbéti, d’affronter un candidat de taille.

 

NDLR : On peut comprendre que le manque d’un candidat d’envergure du RDC aux prochaines présidentielles puisse constituer un réel handicap pour ce parti mais de là à appeler à soutenir le calamiteux Bozizé comme s’il pouvait constituer une solution pour sauver le RDC d’une certaine mort après la disparition de son président fondateur André Kolingba, il y a un pas que ce Jacob Gbéti franchit un peu trop vite. Combien a-t-il reçu de Bozizé pour tenter de lui offrir la jeunesse du RDC ? 

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique