Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 01:06

 

 

centrafrique-copie-1.gif

 

 

 

La France au secours des personnes vulnérables en RCA

Radio Ndéké Luka Lundi, 28 Mars 2011 13:07

Dans le cadre du programme d’aide alimentaire, Jean-Pierre VIDON, Ambassadeur de France en République centrafricaine, a procédé, ce lundi 28 mars 2011 à l’Alliance française de Bangui, à la signature des trois conventions de financement d’un montant total de 900 000 €,  soit 591 261 300 F CFA.

Ces conventions permettront aux ONG françaises «  Action contre la Faim », « Première Urgence » et « Triangle Génération Humanitaire » d’apporter leurs concours pour secourir 8 800 personnes vulnérables dans la Mambéré Kadéï, 4 900 déplacés internes dans l’Ouham, et 10 915 ménages affectés par les événements sécuritaires dans la Vakaga et la Haute Kotto. Plus de 440 tonnes de denrées, 54 tonnes de semences vivrières et 11 000 outils aratoires seront distribués.

Cette aide alimentaire de la France,  accordée en ce premier semestre de l’année, représente le double de celle accordée en 2010. Elle illustre ainsi selon l’ambassadeur « le renforcement de l’engagement de la France, aux côtés des populations les  plus démunies ».

Ce dernier a expliqué le don par « la volonté d’atténuer les souffrances des victimes du fait de l’homme ou de la nature ». Il a notamment cité pour la RCA, les victimes de catastrophes naturelles, les victimes des crises politiques et sécuritaires, les victimes des conditions de vie rendues plus difficiles par la paupérisation et l’impossibilité de se prendre en charge.

 

 

 

 

Centrafrique : Equipements et matériels médicaux pour les réfugiés et les populations

Lundi, 28 Mars 2011 18:06

Ai- Rca- Des dons sont constitués de lits de consultation, des tables d’accouchement, des kits de test d’hépatite B, des poubelles, des chaussures, des lots d’équipement et de matériels médicaux d’une valeur de 39.139.308 Francs CFA.

 Ils ont été offert par le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) aux formations sanitaires (Fosa) de la Lobaye  remis ce 25 mars 2011, ont pour but de renforcer les capacités opérationnelle et technique des plateaux de ces structures sanitaires  en vue d’une meilleure prise en charge à la fois des personnes réfugiées et déplacées internes et des différentes populations que ces centres de santé accueillent.

La cérémonie qui était présidée par Edith Yolande Ewoko Delambaut , le Sous-préfet de Mbaiki et qui avait pour cadre l’Hôpital Préfectoral de la localité, a connu la participation de Thérèse Zeba, la représentante résidente de l’UNFPA, de Raymond Mongbandji, le Président de la délégation de la ville de Mbaiki, de Jean Baptiste Madoundji, le Chef de Centre, Chef du district sanitaire de Mbaiki, du représentant de l’ONG Merlin,  et du Directeur médical de l’OMS Lombelelo.

Dans son traditionnel mot de bienvenue, le maire de la ville de Mbaiki, M Raymond Mongbandji  s’est félicité du choix porté sur sa localité pour abriter cette cérémonie de coup d’envoi de remise et  de distribution des équipements et matériels médicaux.

A en croire le président de la délégation spéciale de la ville de Mbaiki, la remise des équipements et matériels médicaux à l’Hôpital Préfectoral pour secourir   les réfugiés de la RD Congo , les personnes déplacées internes, et la population de Mbaiki, vient après la dotation par l’UNFPA  d’une ambulance à ce même hôpital.

« Ces gestes  de la représentante résidente de l’UNFPA en faveur de ma population en particulier et celle de la Lobaye en général, témoignent de  la qualité  de l’humanité de cet organisme onusien et de l’intérêt qu’il porte pour la santé de reproduction de notre population » a-t-il relevé.

Le directeur médical de l’ONG Merlin en Centrafrique, Dr Lombélélo a rappelé à l’audience que c’est depuis Mai 2010 que son ONG travaille dans la Lobaye et que « ces actions sont essentiellement orientées à  80% vers les réfugiés congolais et à 20 % en faveur des populations d’accueil. Cette population qui a librement accepté de partager eau, nourriture, toit, terre, et structures sanitaires et éducatives avec ces réfugiés ».

A l’en croire, l’ONG Merlin bénéficie de l’appui multiforme des autorités locales, «  nous avons la paix, ce  qui nous  a permis d’œuvrer suffisamment comme il le faut… Je voudrais particulièrement remercier l’UNFPA , parce que depuis que nous sommes arrivés dans cette localité, c’est grâce à son appui que nous avons beaucoup fait dans la santé de reproduction et beaucoup des accouchements qui devraient se solder par des drames  ont été bien menés et ceci toujours grâce à l’appui de l’UNFPA » a-t-il fait savoir

Pour la représentante résidente de l’UNFPA Thérèse  Zeba l’affluence  des réfugiés de la RD Congo, fuyant les crises militaro-politiques pour trouver refuge dans la Lobaye en République Centrafricaine, a créé un accroissement de la demande en services sociaux  de base.

Du coup, les services de santé  disponibles ont été débordés dans tous les domaines  de soins « particulièrement pour l’offre de service de  santé de reproduction  notamment les soins obstétricaux, néonataux  d’urgence, la prévention et prise en charge des   cas des IST, VIH/Sida  et des violences basées sur le genre ».

Pour elle, ce lot d’équipements et matériels médicaux offert aux différentes formations sanitaires de la Lobaye est une réponse aux besoins identifiés et prioritaires  non seulement pour les structures sanitaires mais aussi pour la zone d’accueil.

« Depuis lors, l’UNFPA en collaboration avec le gouvernement et les autres agences du système des nations unies et Merlin, a apporté des appuis multiformes pour satisfaire les besoins essentiels des réfugiés, et de la population d’accueil en matière de santé de reproduction » a-t-elle réitéré.

Selon le préfet par intérim, Mme  le sous-préfet de Mbaiki Edith Yolande Ewoko Delambaut, la remise de ces dons vient témoigner  l’intérêt que le chef de l’état François Bozize porte à la santé de la population  centrafricaine.

« Nous ne pouvons rester insensibles à ce  geste qui restera gravé dans l’annale de l’histoire de la santé. Et pour ce faire,  nous disons, au nom de la population,  merci à l’UNFPA» a-t-elle témoigné

« Je veillerai à ce que ces équipements et matériels médicaux  soient utilisés à bon escient rien que pour la santé de la population d’accueil et des réfugiés qui ont choisi de vivre dans la Lobaye » a-t-elle rassuré en réceptionnant symboliquement un échantillon de ces  équipements et matériels médicaux des mains de Mme Thérèse Zeba, représentante résidente de l’UNFPA.

Il convient de préciser que, ces équipements et matériels médicaux vont être repartis dans les centres de santé de Mongoumba,  Postes de santé de Zinga,  de Gouga,  centre de santé de Batalimo, le camp des réfugiés de Batalimo, et le poste de santé d’Ikoumba.

Gautier Koi, Ai Bangui

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans FRANCE