Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 00:06

 

 

 

 

Ngaissona.jpg

Patrice Edouard Ngaissona pdt de la Fédé de Football

 

Radio Ndéké Luka Lundi, 09 Juillet 2012 14:45

La Fédération centrafricaine entend boucher tous les trous de mauvaises surprises enregistrées dans le passé pour être qualifier pour la CAN 2012. Pour ce, elle n’a pas meilleure solution que de négocier le retour immédiat du coach français. A en croire Grégoire Zowaye, de la Fédération Centrafricaine de Football. Jules Accorsi, qui avait quitté le navire des Fauves ce début 2012 pour non-paiement de son salaire pendant 8 mois.

Jules Accorsi au coaching de l’équipe nationale centrafricaine de football  est pour la Fédération, une garantie immuable pour l’équilibre technique et psychologique des Fauves lors des prochains matchs de la phase des éliminatoires de la CAN 2013. « Jules Accorsi doit revenir pour accompagner les Fauves avant la rencontre avec le Burkina-Faso », déclare le 2ème vice-président de la Fédération du football centrafricain, Grégoire Zoï à Radio Ndeke Luka ce 8 juillet.

Le 2èmevice-président  révèle que « des négociations sont déjà entamés avec le coach Accorsi. Il a donné son accord pour coacher les Fauves jusqu’aux éliminatoires de la CAN 2013, aux conditions que l’Etat lui verse la totalité de ses arriérés de salaires et lui signe un nouveau contrat ».

Par ailleurs la fédération affirme ne pas remplir sa partie de contrat vis-à-vis du coach français « nous le reconnaissons, nous recherchons actuellement les moyens pour donner à Accorsi ses 100 000 000 de FCFA ».

Selon Grégoire Zowaye « si Accorsi dépose une plainte pour le non paiement de ses droits au niveau de la FIFA, la RCA sera dans une très grande difficulté ».

Pour prétendre échapper à une quelconque sanction de la FIFA, la République Centrafricaine doit régulariser les comptes d’Accorsi et lui signer un nouveau contrat afin qu’il épaule les Fauves si possible à la CAN 2013.

Nombreux sont les centrafricains favorables pour un retour du coach français aux côtés des fauves qui, sont encadrés par le centrafricain Hervé Loungoundji.

La République Centrafricaine pourra participer historiquement à la Coupe d’Afrique des Nations 2013 en Afrique du Sud ; si elle parvient à surmonter le grand obstacle qu’est le Burkina-Faso. Les Fauves joueront contre les étalons le 10 septembre prochain à Bangui et le retour le 7 octobre 2012.

 

 

NDLR : Si la Fédération centrafricaine de football et les autorités de Bangui avaient été à même de respecter leurs engagements vis à vis de M. Accorsi, elles n'auraient pas dû le laisser s'en aller dans les conditions que l'on sait pour chercher maintenant à le faire revenir. Honte à elles !

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Sports