Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 01:16

 

 

 

Bevarrah LALA

 

 

 

LE MALENTENDU DU GOUVERNEMENT ET LE REFUS

DE LA CPJP DE SIGNER L'ACCORD DE PAIX A NDELE

 

 

Conformément à la déclaration de cessez le feu de M. Adoulaye Issene,commandant en chef de la cpjp,des pourparlers devraient s'ouvrir pour arriver à un accord de paix. Mais malheureusement à cette déclaration d'intention de la cpjp,promptement le gouvernement a concocté tout seul un texte à signer avec nous,sans aucune entente au préalable sur les termes et les clauses. Le texte en question est teinté de l'accord de Libreville qui a échoué.

 

A titre de rappelle,souvenez-vous,le 13/04/2007,les médias annonçaient : « les rebelles centrafricains de l'Union des Forces Démocratiques pour le Rassemblement (UFDR) vont signer vendredi à Birao,dans l'extrême nord-est de Centrafrique,un accord de paix avec le Président François Bozizé prévoyant le dépôt des armes,a dit leur chef. » Et Damane Zakaria renchérit : « je vais signer l'accord à 15h00(14h00 GMT) à Birao avec le chef de l’État,a déclaré le ''général'' Damane Zakaria,chef des troupes de l'UFDR,joint sur son téléphone satellitaire. »

 

C'est justement ce genre d'accord ambigu que la cpjp ne veut pas signer. Si elle doit singer,c'est avec le gouvernement,au nom de l'Etat centrafricain et non au nom d'un Président,chef de l’État. Ces deux déclarations ci-dessus vous permettent de comprendre pourquoi ces rebelles signataires pour le DDR ,restent toujours les hommes de main du Président Bozizé comme ses sbires pour des sales besognes que nous connaissons. Si non,depuis quand une armée régulière (républicaine FCA) se fait appuyer par des rebelles dans ses opérations ?

 

Eu égard à tout ce qui précède,le mardi 07/06/2011,le général Sylvestre Yangogo,ministre du DDR et Dieudonné Mbango ont conduit une délégation à Ndélé pour recueillir la signature d'accord de paix de la cpjp. Elle est arrivée dans cette localité en avion à l'aédrome vers 11h00,puis conduite aussitôt à la préfecture et un peu plus tard ,à la mairie où la réunion s'est tenue.Elle a démarré ses travaux à 12h58 et a pris fin à 14h45.Pour la composition de la délégation de Ndélé,on peut citer entre autres,le préfet,sous-préfet,le Sultan Sinoussi,des notables et autres;du côté de la cpjp,sa délégation,une poignée de combattants,est conduite par M. Mahamat Zakaria,conseiller politico-militaire du commandant en chef des opérations,Abdoulaye Issene.

 

Il convient de noter que la cpjp a pris part tout de même à cette rencontre mal préparée en vue d'ouvrir de pourparlers avec le gouvernement sur les démarches à mener pour finaliser l'accord de paix avec elle. D’ores et déjà, elle relève des anomalies dans la procédure de règlement de ce conflit. Elle se pose la question à savoir: où est le médiateur national,Mgr Paulin Pomodimbo ? On met devant la scène,Mbango Dieudonné,conseiller du président de la République,chef de l'Etat pourquoi? Est -il chargé de mission de cette affaire? Dans les normes,ce qui devrait se faire est que le médiateur,Mgr Paulin Pomodimbo doit ménager les deux belligérants, cpjp et le gouvernement pour les convoquer au finish à une table de dialogue,mais malheureusement tout se fait à la marge !

 

Il est entendu à Ndélé que la cpjp signe l'accord de cessez le feu dans les jours à venir à Bangui et l'accord de paix, proprement dit fera l'objet d'une rencontre élargie,table ronde à l'étranger avec les protagonistes de l'extérieur,notamment Neris Massi, joachime Kokaté, Thierry Cyprien Mpondo, Bévarrah Lala et autres.

 

Par ailleurs,il convient de noter que pour ramener la paix totale et la sécurité en Centrafrique, l'organisation d'un dialogue national est nécessaire pour dénouer le malaise p ost-électoral 2011,la situation de la rébellion ougandaise(LRA) chez nous , le phénomène des coupeurs de route,Zaraguina et le démantèlement des barrières à raquêter.

 

Le coordonnateur de la marche et porte parole

 

 

 

Dr Bévarrah Lala

 

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique