Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 23:37

 

 

Bozize KNK

 

13 février 2011

Juliette Abandokwe

Le 23 janvier dernier, le peuple centrafricain s'est rendu aux urnes, pour soi-disant choisir son prochain dirigeant. On connait la suite.

La Cour Constitutionnelle à Bangui a débouté le 12 février, de manière très hâtive et expéditive, la demande d'annulation du scrutin du 23 janvier dernier, faite par le groupe des trois candidats perdant face à Bozizé, soit Patassé, Ziguélé et Nakombo. Le hold-up des plus hautes instances de l'Etat continue, et toujours dans un silence terrible...!

L'impunité à l'état pur, au nez et à la barbe du monde entier.

Voilà donc ce qu'une partie de la diaspora centrafricaine a réussi à faire à Paris ce samedi 12 février...

http://www.youtube.com/watch?v=HwJal8X0Ca8&feature=player_embedded

http://www.youtube.com/watch?v=tAKajOrtH9A&feature=player_embedded#at=21

Un vrai cri du coeur, venant d'un petit groupe faisant écho à un peuple de Centrafricains de moins de 4 millions d'âmes, dont moins de 1 600 000 électeurs, qui ont "voté" dans un climat de violence psychologique et de terreur, comme ils connaissent déjà. Beaucoup d'électeurs se sont d'ailleurs vu priver de leur droit déposer leur bulletin à la dernière minute par des stratagèmes divers et très grossiers. 

« Un OUI n'a de sens que si celui qui le prononce, a la capacité de dire NON » disait Lamine Gueye. Or la volonté de dire NON très évidente du peuple Centrafricain, quelque soit l'alternative choisie, a été violée et écrasée comme un cafard par les bottes d'un pouvoir et son clan profondément indécent et complètement illégal dans toutes ses moindres activités.

Où sont les autres Africains...!?

Les élections en Centrafrique du 23 janvier dernier ont été les premières des 18 élections qui se passeront en Afrique cette année! 

Les manigances graves du scrutin par le pouvoir de Bozizé et sa clique sont intolérables. Ces manigances font partie du paquet de la promotion d'Omar Bongo, qui disait qu'on n'organise pas les élections en Afrique, pour les perdre ensuite". Nous sommes donc devant une immonde moquerie totale du peuple Centrafricain et Africain, puisque sans une once de doute, la plupart des homologues de Bozizé vont vouloir faire la même chose cette année. 

Après avoir vu les Tunisiens et les Egyptiens, aucun Africain n'a le droit de baisser les bras. 

Tous les Africains désireux de voir des changements en terme de lutte contre l'impunité et le pillage de biens publics par un clan, doivent très clairement se positionner. 

Les "gendarmes de l'Afrique" doivent absolument être privé de la justification de valider la "réélection" de François Bozizé de son assise sur son butin de guerre!

Il est donc vivement recommandé que les chefs de mouvement x, y ou z, fasse une déclaration publique et officielle concernant ce qui se passe aujourd'hui à Bangui, comme cela s'est fait pour la Côte d'Ivoire, la Tunisie et l'Egypte. 

Car aujourd'hui c'est eux, mais demain ça sera vous. 

Soutenons le peuple Centrafricain, car il en a besoin, et il le mérite.

A bon entendeur!

Juliette Abandokwe

 

Pour triompher, le mal n'a besoin que de l'inaction des de gens de bien. - Edmund Burke

__________________________________________

 

AUJOURD'HUI C'EST AUJOURD'HUI

www.juliette.abandokwe.over-blog.com

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE