Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 00:24

 

 

attelage-boeufs-RCA.jpg

 

 

New York 27 septembre 2010 – Le Ministre des Affaires étrangères, de l'intégration régionale et de la francophonie de la République Centrafricaine (RCA), Antoine Gambi, a appelé lundi à la tribune de l'Assemblée générale de l'ONU « à mettre en œuvre une autre approche de la coopération internationale » pour lutter contre le faim et à remplacer l'assistance alimentaire par le soutien à l'agriculture.

« La réalisation à l'échéance convenue, du premier objectif du Millénaire pour le développement, visant à réduire de moitié, d'ici à 2015, le nombre de personnes souffrant de la faim, nous engage à mettre en œuvre une autre approche de la coopération internationale ; une approche fondée sur le soutien à l'agriculture, en lieu et place de l'assistance alimentaire qui ne devrait répondre que de manière ponctuelle à des circonstances exceptionnelles », a déclaré Antoine Gambi.

« Le développement de l'agriculture pour une sécurité alimentaire durable en Afrique passe nécessairement par la maîtrise de l'eau, la disponibilité des équipements, l'accès des producteurs aux intrants et une bonne organisation des filières de production, de stockage, de transformation et de commercialisation des produits agricoles », a-t-il ajouté.

Le Ministre des Affaires étrangères centrafricain a souligné que « 72% des personnes pauvres et souffrant de la faim vivent dans les zones rurales où l'agriculture joue un rôle primordial ». Malgré les besoins, « l'aide à l'agriculture n'a cessé de diminuer », a-t-il affirmé.

Parmi de nombreux de sujets, Antoine Gambi a plaidé en faveur d'une politique de sécurité qui doit « se centrer en premier lieu sur la sécurité des personnes ». Alors que la Mission des Nations Unies en République Centrafricaine et au Tchad (MINURCAT) arrive à terme le 31 décembre 2010, les forces de défense et de sécurité centrafricaine vont relayer les forces internationales, a indiqué le Ministre des affaire étrangères.

Les forces de RCA « manquent cruellement de matériels et d'équipements militaires », c'est pourquoi le gouvernement « lance un appel à la communauté internationale en vue d'une assistance dans le cadre du renforcement des capacités opérationnelles des Forces armées centrafricaines (FACA) », a-t-il conclu.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Relations Internationales