Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 23:25

 

 

Binguimale2 0

 

 

Radio Ndéké Luka Mardi, 08 Mars 2011 15:56

Les membres de la Commission Electorale Indépendante (CEI) locale de Bouar (ouest de Centrafrique) annoncent un éventuel boycott de la part de ses membres des législatives du 27 mars 2011. Ils exigent le versement de la somme de 9 300 000 francs CFA (environ 14,177 euros), correspondant aux frais de location des motos et indemnités non perçues lors du double scrutin du 23 janvier dernier. L’information est confirmée par le correspondant de Radio Ndeke Luka dans cette région.

Au cours d’une réunion tenue lundi 7 mars, ces mécontents dénoncent « une gestion opaque » des fonds alloués par le gouvernement et ses partenaires pour les opérations de vote, dont font montre les responsables de la CEI locale.

Ces commissaires demandent « plus de transparence dans la gestion et exigent par ailleurs la démission de membres dirigeant de cette institution politique locale ».

« Nous gérons les fonds conformément aux textes en vigueur établis par la CEI, et ne pouvons que rendre compte qu’à nos chefs hiérarchiques, se justifient quelques responsables. Si nous avons commis de fautes, ajoute l’un d’entre eux, « la justice est là pour faire son travail ».

Par ailleurs dans la préfecture d’ABA (ouest), les commissaires ont aussi proféré des menaces similaires à l’endroit de leurs responsables. Une situation qui s’envenime avec la revendication des autres commissaires de Bangassou (est) et ceux de Bangui. Tous conditionnent la tenue de ces élections au versement de leurs indemnités.

 

NDLR : De quel deuxième tour parle-t-on encore ?

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique