Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 15:39

 

 

 

 

 

BAD-logo.JPG

Donald Kaberuka

 

http://www.afdb.org/   09/05/2012

La Banque africaine de développement (BAD) a ouvert un Bureau national à Bangui, le 8 mai 2012. A cette occasion, le ministre d'Etat au Plan et à l’économie, gouverneur de la BAD, le président de la Banque et le ministre des Affaires Etrangères ont successivement fait des déclarations  allant toutes dans le sens du renforcement de la coopération entre la BAD et la RCA. 

Dans son allocution, le ministre d’Etat, Abdou Karim Mekassoua a rappelé que la BAD a financé en RCA 39 projets pour un montant total de 143 milliards de francs CFA, et fait observer que l’intervention du président de la BAD avait permis à la RCA de renouer avec la BAD, après une longue période de suspension de la coopération.

Soulignant les différents appuis déjà apportés par la BAD à la RCA durant les moments difficiles, le ministre centrafricain a noté qu’en priorité, la RCA attend maintenant de la Banque une contribution à l’amélioration de la performance du portefeuille.

Le président Kaberuka a, pour sa part, placé la cérémonie d’ouverture du siège de la BAD sous le signe du renforcement de la coopération entre la BAD et la RCA. Il est revenu sur la question de la décentralisation qui, a-t-il indiqué, est un objectif majeur de la Banque, pour répondre aux besoins essentiels de ses membres. Dans ce contexte, il a fait remarquer que l’ouverture d’un Bureau de la BAD en RCA offre l’opportunité d’un dialogue permanent sur les questions de stratégie, autant qu’elle permet d’améliorer l’exécution des opérations financées par la Banque. 

Le président de la BAD a également a abordé la question de la bonne gouvernance, une option qui devrait permettre au Bureau national d’œuvrer dans le sens de l’amélioration du portefeuille. Il a affirmé que la BAD entend œuvrer à la recherche d’autres partenaires, afin de lever en sa faveur d’autres programmes de développement.

Le ministre des Affaires étrangères, Antoine Gambi, a noté que cette visite est la première d’un président de la BAD en RCA. A l’instar de ses prédécesseurs, il s’est appesanti sur le renforcement des relations de la RCA avec la BAD, ce qui constitue avec le  Bureau national, une ouverture vers de nouvelles perspectives pour la RCA. Pour le ministre centrafricain, la BAD doit être suffisamment africaine pour exprimer cette sensibilité qu’elle porte plus que tout autre partenaire.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Economie