Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 15:23

 

 

 

université de Bangui rectorat

 

 

NDLR : Contrairement à ce que nous annoncions hier reprenant l'information de la même Radio Ndéké Luka, ce n'est pas Mme Damienne NANARE qui a été nommée RecteurUniversité mais Mme Georgette KOYT née DEBALET

 

Radio Ndéké Luka Jeudi, 01 Septembre 2011 13:20

Georgette KOYIT DEBALET est nommée ce mercredi 31 août 2011, recteur de l’Université de Bangui par François BOZIZE. Elle remplace Gustave Bobossi Séréngbé, limogé il y a une semaine. Universitaire, Docteur en Lettres Modernes, cette quinquagénaire est actuellement membre du bureau politique du KNK, parti au pouvoir.

Cette nomination intervient au moment où les activités pédagogiques  de l’Université de Bangui sont paralysées par la grève des enseignants du supérieur. Les universitaires revendiquent la mise en application du décret, relatif à leur statut particulier.

Plusieurs sources affirment que le limogeage de l’ex recteur est lié à la gestion de cette crise, mais aucune source officielle ne confirme cette information. Mais, les relations entre l’ancien recteur de l’Université de Bangui et les enseignants du supérieur se sont sensiblement détériorées ces derniers temps.

L’ancien recteur de l’Université de Bangui Gustave Bobossi Serengbe, Professeur en médecine, avait été nommé le 02 avril 2008, en lieu et place de Faustin Archange Touadéra, nommé Premier Ministre, chef du gouvernement.

L’Université de Bangui a été créée par Ordonnance n° 69/063 du 12 Novembre 1969, après la dissolution de la Fondation de l’Enseignement Supérieur en Afrique Centrale (F.E.S.A.C.) pour répondre aux besoins urgents de formation de cadres nationaux. Depuis 1971, l’université de Bangui est une Institution d’enseignement supérieur à vocation nationale et internationale.

 

 

Le spectre d’une année blanche plane sur l’Université Bangui

Radio Ndéké Luka Vendredi, 02 Septembre 2011 14:06

Les activités académiques sont toujours suspendues à l’Université de Bangui. Les enseignants du supérieur affiliés au Syndicat National des Enseignants du Supérieur (SYNAES) ont décidé de la poursuite de leur mouvement de grève jusqu’au 07 septembre prochain. Une décision qui fait suite à leur assemblée générale extraordinaire tenue ce 1er septembre 2011 à l’Université de Bangui.

Plus d’une vingtaine d’enseignants du supérieur ont pris part à cette assemblée générale. Selon le bureau exécutif du SYNAES, « l’objectif de cette rencontre est de restituer à la base des informations reçues lors des différentes démarches menées auprès du 1er ministre et du médiateur de la République ».

La proposition faite par le 1er ministre a soulevé des débats au sein de SYNAES. Le 1er ministre a proposé la prise en compte des indemnités de recherches qui  dans le budget 2012 « Nous avons soumis à l’approbation de la base les résultats des démarches engagées et l’Assemblée l’a rejeté, parce que c’est une solution qui ne convient pas à nos attentes », a affirmé Marcel Kémbé, premier rapporteur du SYAES.

Un autre point débattu au cours de cette Assemblée générale, l’ouverture d’une négociation que le vice-président du parti au pouvoir le KNK aimerait entamer avec le SYNAES. Marcel Kembe a ajouté que « cette demande est la bienvenue, car nous n’avons pas fermé notre porte à toutes négociations, mais nous attendons seulement leurs issues ».

Le SYNAES prévoit une prochaine assemblée générale le 07 septembre prochain, en attendant l’aboutissement des échanges en cours entre le gouvernement et le Bureau exécutif. C’est depuis plus d’un mois que les cours ont été suspendus à l’Université de Bangui, à cause de ce mouvement de grève.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation