Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 16:32

 

 

 

rectorat université Bangui

 

 

Radio Ndéké Luka Jeudi, 01 Septembre 2011 13:20

Mme Damienne Nanaré Sessou vient d’être nommée ce mercredi 31 août 2011, recteur de l’Université de Bangui. Elle remplace Gustave Bobossi Séréngbé, limogé il y a une semaine. Docteur en droit privé, Maitre de conférences, Mme Nanaré Sessou est actuellement vice- présidente de la Cour Constitutionnelle Centrafricaine.

Cette nomination intervient au moment où les activités pédagogiques  de l’Université de Bangui sont paralysées par la grève des enseignants du supérieur. Les universitaires revendiquent la mise en application du décret, relatif à leur statut particulier.

Plusieurs sources affirment que le limogeage de l’ex recteur est lié à la gestion de cette crise, mais aucune source officielle ne confirme cette information. Mais, les relations entre l’ancien recteur de l’Université de Bangui et les enseignants du supérieur se sont sensiblement détériorées ces derniers temps.

L’ancien recteur de l’Université de Bangui Gustave Bobossi Serengbe, Professeur en médecine, avait été nommé le 02 avril 2008, en lieu et place de Faustin Archange Touadéra, nommé Premier Ministre, chef du gouvernement.

L’Université de Bangui a été créée par Ordonnance n° 69/063 du 12 Novembre 1969, après la dissolution de la Fondation de l’Enseignement Supérieur en Afrique Centrale (F.E.S.A.C.) pour répondre aux besoins urgents de formation de cadres nationaux. Depuis 1971, l’université de Bangui est une Institution d’enseignement supérieur à vocation nationale et internationale.

 

NDLR : Cette nomination sonne aussi comme une récompense pour les services politiques rendus par cette dame en tant que vice-présidente de la Cour constitutionnelle dont l’aplatissement devant Bozizé n’est plus à démontrer. Les autorités de Bangui font à travers cette nomination, la démonstration de leur volonté manifeste de mettre au pas l’Université de Bangui.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique