Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 17:15

 

 

 

logo-of-the-african-union

 

 

Addis Abéba, le 19 Décembre 2012 : La Présidente de la Commission de l’Union africaine (UA), Dr. Nkosazana Dlamini-ZUMA, suit avec une très vive préoccupation la situation en République Centrafricaine, marquée notamment par l’occupation des villes de Ndélé (dans le  centre nord), Sam Ouandja,  Bamingui, (dans le  nord-est) et Bria (dans le centre) par une coalition de forces rebelles.


La Présidente de la Commission condamne fermement cette occupation qui constitue une violation flagrante de l’Accord de Paix Global (APG) de Libreville et hypothèque tous les efforts de consolidation de la paix, ainsi que le programme de désarmement, de démobilisation, et de réinsertion dans le nord-est. Elle demande aux forces rebelles coalisées de se retirer immédiatement et sans condition de toutes les localités qu’elles occupent et de cesser toute action armée. Elle réitère la détermination de l’UA à prendre des sanctions à l’encontre des groupes et de leurs dirigeants, auteurs des attaques armées. 


La Présidente de la Commission demande aux groupes rebelles de s’engager résolument dans la voie du dialogue, et de s’inscrire dans le processus de désarmement, de démobilisation et de réintégration  dans le nord-est.  Elle  invite le Gouvernement et tous les acteurs politiques, ainsi que les mouvements politico- militaires, à privilégier le dialogue, à placer l’intérêt supérieur de leur pays au-dessus de toute considération et de s’abstenir de toute action pouvant compromettre les acquis encore fragiles du processus de paix et de reconstruction post conflit dans le pays. 


La Présidente salue la  contribution du gouvernement du Tchad à la stabilisation de la situation sécuritaire de la RCA et encourage les pays membres de la CEEAC et la Communauté internationale dans son ensemble à soutenir la RCA dans ses efforts de consolidation de la paix et à apporter l’aide humanitaire nécessaire aux populations affectées.

 

 

 

NDLR : L'UA devrait plutôt rappeler sa représentante à Bangui qui, le 6 décembre dernier encore, écrivait dans une déclaration ubuesque d'une incroyable cécité qu'il y avait des progrès dans la situation sécuritaire en Centrafrique.  Moins d'une semaine après, Ndélé était pris. Quand et qu'est ce que l'Union Africaine attend pour ouvrir les yeux sur la réalité de la situation en Centrafrique. Au lieu de dissuader les funestes projets de Bozizé , elle attend de dire encore amen à la modification constitutionnelle que Bozizé compte réaliser afin de briguer encore un autre mandat en 2016. 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Relations Internationales