Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 00:50

 

 

 

drapeaux_rca_ue_200.jpg

 

Radio Ndéké Luka Lundi, 09 Mai 2011 14:26

La Journée de l’Europe est célébrée ce lundi 9 mai 2011. L’Union européenne qui est l’un des principaux partenaires au développement de la Centrafrique. Le cadre de la coopération est tracé dans un document de stratégie et actuellement, l’assistance de l’Union européenne s’inscrit dans le programme du 10ième FED, (Fonds européen de développement).

L’objectif global de la coopération entre la CE (Commission européenne et la RCA est la réduction de la pauvreté, conformément à la stratégie de développement de la RCA et aux objectifs du millénaire pour le développement. Les interventions de l’Union européenne en Centrafrique se concentrent sur deux secteurs principaux : La gouvernance, les infrastructures et le désenclavement.

Le programme indicatif pluriannuel en RCA au titre du 10ème FED entendez le Fonds européen de développement, prévoit une enveloppe programmable de 142,8 millions d'euros pour ces priorités, soit près de 93 milliards de francs CFA.

Une enveloppe de près de 22 milliards de nos francs est prévue pour accompagner le gouvernement dans ses efforts en vue de maintenir la stabilité économique et sociale et de réformer la gestion des finances publiques.

Cette intervention européenne en RCA tient aussi compte de questions transversales, telles que la démocratie, la bonne gouvernance, les droits de l'homme, les droits des enfants et des populations indigènes, l’égalité entre les sexes, la préservation de l'environnement à long terme ainsi que la lutte contre le HIV/SIDA.

En février dernier  une convention a été signée pour un montant d’environ 9 milliards de francs CFA.  Le ministre du Plan Sylvain MALIKO avait expliqué à l’époque que ce financement « concerne la réhabilitation des services  de la Justice et de la Police, la construction ou la réhabilitation des routes ».

 

NDLR : Dans ces conditions, on ne peut comprendre la surdité et l'entêtement inutile dont fait preuve Bozizé à qui l'UE ne cesse de demander qu'il annule les dernières élections qu'elle qualifie de "sujettes à caution", du moins les législatives si  la présidentielle lui semble plus difficile à consentir. Si l'UE ferme le robinet financier, Bozizé et son gouvernement ont-il les moyens de faire face à la situation ? Une chose est certaine, Bozizé n'a aucune légitimité actuelement ainsi que son assemblée nationale et son gouvernement Touadéra 3. Ils sont l'émanation d'élections frauduleuses avérées aux résultats contestés par tout le monde. L'actuelle Assemblée nationale composée exclusivement de sa famille et de son parti KNK doit être dissoute.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Relations Internationales