Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 16:40


vote-d-une-femme--en-Afrique.jpg

 

APA-Bangui 26-03-2010 (Centrafrique) Le président du collectif des forces du changement, Me Nicolas Tiangaye, a proposé le report des élections législatives et présidentielles en janvier 2011, afin d’éviter un hold-up électoral, au cours d’une conférence de presse, jeudi à Bangui.

Le collectif des forces du changement a réaffirmé que la pacification du pays et l’aboutissement du programme de Désarmement Démobilisation et Réinsertion sont un préalable incontournable à un recensement électoral fiable sur l’ensemble du territoire national.

A en croire le collectif des forces du changement, sur les seize préfectures que compte le pays, huit sont occupées par les mouvements de rébellion armée dont cinq par les mouvements centrafricains dans l’Ouham, l’Ouham pendé, la Nana Gribizi, le Bamingui Bangoran et la Vakaga et les trois autres par les rébellions de LRA dans le Haut MBomou, le MBomou et la Haute Kotto.

Il a fait remarquer que la pacification du pays devra permettre de sédentariser les 300.000 déplacés internes et le retour des 138.000 réfugiés dans les trois pays limitrophes à savoir le Cameroun, le Tchad et le Soudan.

En outre le collectif des forces du changement a rejeté le décret convoquant le corps électoral pour les échéances de 2010, ainsi que celui relatif au découpage des circonscriptions électorales pour les législatives.

Selon le collectif des forces du changement, le décret portant découpage des circonscriptions électorales laisse entrevoir les cas d’injustice flagrant entre les Centrafricains.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique