Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

16 juillet 2010 5 16 /07 /juillet /2010 01:53

 

 

Sarko-Bozize

 

Comme nous l’annoncions dans une de nos dernières parutions, la seule utilité de la présence du hors la loi Bozizé à Paris à l’occasion des cérémonies du 14 juillet est qu’elle allait permettre aux autorités françaises de faire passer directement des messages à celui dont la légitimité en tant que président de la République centrafricaine a déjà pris fin le 11 juin dernier mais continue d’en exercer illégalement les fonctions en vertu d’une loi anticonstitutionnelle qu’il avait réussi à faire voter par l’Assemblée nationale en mai dernier pour proroger son mandat pour une durée indéterminée.

C’est ainsi que d’après nos informations, le Secrétaire Général de l’Elysée, Claude Guéant se serait entretenu avec le dépeceur Bozizé à son hôtel de la place de la Madeleine dans la matinée de ce jeudi 15 juillet. Rien n’a officiellement filtré de cet entretien entre les deux hommes mais on devine aisément qu’il a dû inévitablement porter sur la situation politique en Centrafrique caractérisée désormais par le blocage du processus électoral dû au refus de Bozizé que les élections se tiennent avant longtemps.

On sait par ailleurs que Claude Guéant s’était entretenu il y a quelques semaines avec le guide libyen le colonel Khadafi sur la situation de trois pays africains dont la RCA et le Soudan notamment. Tous les observateurs politiques s’accordent pour dire que la stabilité de la République centrafricaine est essentielle pour celle de la sous-région de l’Afrique centrale. Or avec Bozizé, la RCA ne connaît que de l’instabilité avec plusieurs rébellions tant intérieures qu’étrangères comme la LRA de Joseph Kony, qui sèment la mort et la désolation sur son territoire.

Le pouvoir de Bangui contrôlant à l’heure un peu moins de la moitié seulement du territoire centrafricain. Les propres éléments de la garde présidentielle de Bozizé tombent de plus en plus comme des mouches dans des embuscades à répétition tendues par des « hommes armés non identifiés » selon la formule officielle consacrée.  

Toujours selon nos informations, l’usurpateur Bozizé aurait aussi mis à profit son bref séjour parisien pour faire avancer le dossier d’acquisition d’un hélicoptère qui semble lui tenir à cœur ainsi que celui d’achat d’un appartement à Paris ou d’un pavillon en région parisienne.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans FRANCE