Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 00:33


bonne-annee

Andr--Kolingba.jpg

L’état de santé de l’ancien président centrafricain le général André Kolingba qui est hospitalisé dans un établissement de soins en région parisienne serait de nouveau préoccupant selon des sources proches de sa famille.

L’arrivée précipitée à Paris de son épouse qui est députée à l’Assemblée nationale est interprétée par certains observateurs comme  un signe de cette brusque détérioration de l’état du vieux général qui a déjà subi il y a quelques années à l’Hôpital des Armées du Val de Grâce à Paris, une opération de la prostate. Depuis, la santé de l’ancien président centrafricain est demeurée assez délicate et a toujours constitué une source d’inquiétude pour son entourage.

Toujours selon nos informations, sans doute pour des raisons de prise en charge financière, les conditions actuelles d’hospitalisation de l’ancien président André Kolingba ne seraient pas à la hauteur du rang de ce dernier. Il serait en effet selon certains proches qui ont pu lui rendre visite dans un centre médical de seconde catégorie où il a pu être admis dans une chambre à deux lits.

Le sort peu enviable ainsi fait au général André Kolingba par Bozizé et l’Etat centrafricain est à rapprocher du traitement infligé à l’ancien premier ministre Jean-Paul Ngoupandé, pourtant toujours Conseiller en exercice du président Bozizé qui, faute de prise en charge par l’Etat centrafricain, a dû hélas interrompre ses séances de rééducation fonctionnelle devant lui permettre de retrouver la locomotion après l’accident vasculo-cérébral dont il a été victime.

La situation dans laquelle se trouve le président André Kolingba, âgé il faut le rappeler de 76 ans, ne peut manquer d’avoir une influence et des répercussions non seulement sur celle de son parti, le Rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC) - second parti politique centrafricain en importance juste après le MLPC avec qui il siège également au sein de l’Union des Forces vives de l’opposition (UFVN), seule véritable coalition de partis opposés au pouvoir clanique de Bozizé – mais aussi sur l’ensemble de l’échiquier politique centrafricain. On prêtait jusqu’ici au général André Kolingba l’intention d’être à nouveau candidat aux prochaines présidentielles. La vie politique centrafricaine on le voit, n’a pas fini de surprendre.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique