Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 02:24

 

 

 

 

 

enerca3.jpg

Radio Ndéké Luka Samedi, 09 Juin 2012 13:25

Financé par le Fonds Mondial International, l’Energie Centrafricaine décide finalement de s’attaquer aux problèmes de baisse de tensions et des coupures intempestives du courant que connaissent les banguissois depuis de nombreuses années.

La ville de Bangui va devoir d’ici peu se passer du cauchemar avec l’installation de nouveaux transformateurs de courant dans différents arrondissements de Bangui par l’Energie Centrafricaine.

Selon  le directeur de production et des transports de l’Enerca, Blaise Bangui Tomba à Radio Ndeke Luka, « ces nouveaux transformateurs sont déjà installés dans quelques quartiers de Bangui dont les intensités  du courant sont très faibles. Il s’agit notamment de Béa-Rex, Castors et bientôt à Ngola ». Il  poursuit que « la rechange de vieux matériels électriques bien que tardive permet ainsi  de diminuer le pourcentage élevé des baisses de tension à environ 30 et 35%. ». De ce fait, l’Enerca veut  progressivement parfaire son service avec une remise en état complète de ces équipements.

Il évoque pareillement que les matériels anciens ne seront pas jetés mais réutilisés pour la construction des réseaux en moyenne tension vue que les délestages fréquents de Bangui sont dus à la faiblesse de production de l’énergie par rapport à la demande. De plus, les vieux câbles longtemps utilisés par l’Enerca sont très endommagés par la poussière et les intempéries. Cette supplantation permettra de bien contrôler la gestion du courant.

Malgré les quelques installations des régulateurs faites, l’Energie Centrafricaine semble ne pas avoir tout ce dont il à besoin « il y a 14 postes électriques à acquérir et 50 kilomètres de ligne à remplacer » reconnait le directeur de production et des transports de l’Enerca.
Après être très vilipendé par ses clients de Bangui, de l’Ombella M’Poko et les multiples institutions clients, l’Enerca compte mettre définitivement un terme aux multiples supputations dont elle est sujette avec ses nouveaux transformateurs.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers