Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 18:21

 

 

 

 seleka véhicule

 

 

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 005/SG/08/03/13

 

Le 1er MARS 2013, avec stupéfaction, nous avons suivi sur les ondes de la Radio NDEKE LUKA la déclaration de Monsieur Christophe GAZAMBETTY, Ministre de la Communication, au sujet de l’attaque de la ville de Sido. Le Ministre, de manière surprenante, tenait pour responsable le Général Adam NOURREDINE, Vice-président du Conseil Suprême de la SÉLÉKA, qui, selon ses allégations, a fait venir des hommes du Tchad pour mener cet acte qu’il qualifie de folie, en concluant que ce dernier allait se mettre à dos les Chefs d’Etat de la Communauté Économique des États d’Afrique Centrale.


Nous apportons un démenti formel à ces propos ignobles qui visent à discréditer la SÉLÉKA et à l’affaiblir intérieurement et nous dénonçons, avec vigueur, ces cercles obscurs et abjects qui cherchent à détruire notre détermination et à nous diviser par la désinformation.


Nous rappelons qu’il ne s’agit aucunement d’une attaque de la ville de Sido, contrairement à ce que propage, insidieusement, Monsieur le Ministre dans l’opinion publique nationale et internationale. En l’espèce, le Haut Commandement Militaire de la SÉLÉKA, étant saisi de la demande de ralliement des éléments des Forces Armées Centrafricaines basées à Sido, a dépêché vers eux une mission de concertation. A 15 km de l’entrée de la ville, nos éléments sont tombés dans une embuscade tendue par quelques soldats égarés des FACA. Suite aux tirs de semonce de nos vaillants combattants, ceux-ci ont pris la fuite dans la brousse environnante. La population prise de panique par ses détonations a été rassurée par nos combattants de cet incident mineur et le calme est vite revenu dans la localité. Le ralliement voulu par les Forces Armées Centrafricaines de la ville de Sido est devenu effectif, depuis.


En outre, avec consternation, lors de la sortie médiatique du Ministre GAZAMBETTY, nous constatons son silence à propos de la violation des Accords de Libreville de Janvier 2013 par le Général François BOZIZÉ : sur la configuration du Gouvernement d’Union Nationale ; sur la libération des personnes arrêtées en relation avec la crise sécuritaire ; sur le retrait des troupes étrangères non communautaires ; sur l’existence des milices à la solde du pouvoir ; sur la présence des mercenaires dans des points stratégiques du pays et les exactions permanentes sur des personnes jugées proches de la SÉLÉKA.


Il en ressort que le maintien des troupes sud-africaines sur notre territoire ne constitue, aucunement et assez curieusement, ni une préoccupation, ni une atteinte aux Accords de Libreville de Janvier 2013 pour Le Ministre Christophe GAZAMBETTY.


Nous prenons donc acte des déclarations du Ministre de la Communication, issu de nos rangs SÉLÉKA, et qui ne cadrent aucunement avec la vision de notre Mouvement.


Fait à Sibut le 08 Mars 2013

 

Justin KOMBO, Moustapha 

 

Secrétaire Général                           

SÉLÉKA

É-mail : zokoyzosozola@yahoo.com

 

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Communiqués