Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 18:33

 

 

armée tchadienne

 

 

N'DJAMENA - mercredi 01 décembre 2010 à 18H05 (Reuters) - L'armée du Tchad a évincé les rebelles de la Convention des patriotes pour la justice et la paix (CPJP) de la ville frontalière de Birao, qu'ils occupaient depuis quelques jours dans le nord de la République centrafricaine, selon des responsables des deux pays.

Les combats livrés ces derniers jours autour de Birao ont causé la mort de plusieurs civils et menaçaient de compliquer les préparatifs d'élections reportées plusieurs fois en Centrafrique et désormais prévues en janvier, a indiqué l'Union africaine.

"Nous affirmons que l'armée tchadienne a exercé son droit de poursuite en neutralisant les derniers mercenaires (...) dans la ville de Birao", a déclaré le général Djionadji, chef d'état-major de l'armée tchadienne, mardi soir devant la presse.

Un porte-parole des CPJP a déclaré mercredi que des hélicoptères et des chars tchadiens avaient franchi la frontière pour bombarder la ville, et que les rebelles s'étaient retirés la veille. "Nous avons simplement évacué la ville parce que les civils, notamment des femmes et des enfants, étaient en train de se faire tuer", a dit Issène Abdoulaye par téléphone à Reuters.

Djionadji a démenti que des femmes et des enfants aient été tués dans les opérations militaires. On ne dispose d'aucun bilan des victimes.

Les insurgés du CPJP, qui, à la différence d'autres mouvements, n'ont pas signé d'accords de paix avec le président centrafricain François Bozizé, avaient pris le contrôle de Birao la semaine dernière en annonçant que leur objectif suivant était la capitale, Bangui.

Madjiasra Nako à N'Djamena et Paul-Marin Ngoupana à Bangui; Philippe Bas-Rabérin pour le service français

(c) Copyright Thomson Reuters 2010

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Relations Internationales