Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 17:56

 

 

 

 

caporal-Abdel-Kani-Djime.JPG



Bangui 1er nov (CAP) - Le caporal Abdel Kani Djimé, ancien garde du corps du colonel Charles Massi vraisemblablement assassiné par Bozizé dans des conditions non éclaircies à ce jour, est depuis plus d’un mois porté disparu. De source proche de la famille, sa disparition remonterait au 24 septembre dernier.


Le caporal qui se trouvait à son domicile dans le 5ème arrondissement de Bangui, a reçu un coup de fil, son interlocuteur lui demandant de sortir au bord de la route à la hauteur du bar dancing Tangawissi. Prudent, le caporal a demandé à son cousin de l’accompagner.


Mais dès qu’ils arrivent au bord de la route à l’endroit qui lui a été indiqué, un véhicule militaire surgit et des soldats en descendent puis embarquent le caporal et son cousin devant une foule de témoins médusés par cet acte de gangstérisme.


Depuis cet enlèvement, personne n’a plus eu de leurs nouvelles. Leurs proches ont fait en vain le tour des commissariats de la capitale et même de la prison spéciale de la bozizie sans une trace du caporal et de son cousin. Du coup, on pense déjà à un assassinat de ces derniers par le régime qui n’en est plus à une exécution extrajudiciaire près. Le seul mal de ce caporal est d’avoir servi aux côtés de Charles Massi pendant que celui-ci fut ministre de Bozizé.


Depuis la disparition de son « ancien chef », le caporal Kani Djimé, jusqu’à sa disparition, a été affecté aux côtés d’un autre officier de l’armée. Les parents des deux disparus auraient écrit au BINUCA et autres organismes onusiens et des droits de l’homme mais jusque-là il n’y a rien de probant.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Annonces et divers