Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 23:18

 

 

 

 

pompe-a-eau-Obo.jpg

 

Radio Ndéké Luka Mercredi, 21 Mars 2012 14:07

Les 2 programmes destinés à l’amélioration des conditions de vie   des déplacées internes  et les résidents de la sous-préfecture de Rafaï (est) lancés en septembre 2011, ont connu un succès éclatant eu égard aux résultats obtenus.  C’est le constat fait à l’issue  de la mission d’évaluation des programmes « Phast » et « Wathab » réalisés par le Comité international de la Croix Rouge (CICR).

Une  mission qui  a regagné Bangui le 20 mars 2012,  après avoir séjourné pendant trois jours dans la sous-préfecture de  Rafaï, dans le Mbomou. Elle a été conduite par  madame Betina  Burgthaler, déléguée  du programme  Phast.

Les 2 programmes en question ont  consisté à construire des forages et aménager des points d’eau en faveur de la population de Rafaï, affectée par les exactions des rebelles de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA) de l’ougandais Joseph Kony.

Pour illustration, le CICR a construit en concertation avec l’ONG Action Contre la Faim,  9 forages et en a réhabilité 3 autres. Les deux organisations humanitaires ont également  procédé aux travaux d’aménagement de 2 sources, y compris la construction de 20 blocs de latrines communautaires.

Selon l’envoyé spécial de Radio Ndeke Luka qui a fait partie du déplacement, « avant le lancement de ces 2 programmes  à Rafaï, la défécation à l’air libre était de 82%, les ordures contrôlées étaient t de 10% et les lavages de mains avec le savon ou du cendre sont  de 22%. Outre les réalisations  évoquées, le CICR a procédé à l’amélioration de 15 puits, et la construction de 20 blocs de latrines communautaires pour les écoles ».

La communauté de Rafaï quant à elle, a déjà construit 540 latrines grâce aux outils et l’expertise fournis par le CICR qui envisage que la population construise 200  latrines d’ici le mois de juin  prochain. Ceci marque la fin des programmes, a expliqué l’envoyé spécial.

L’évaluation des avancées faites dans les deux programmes se fera au mois de juin prochain.

Rappelons que le programme d’Hygiène réalisé par CICR à Paoua dans l’Ouham Péndé (nord-ouest) entre mai  2011 et janvier 2012, avait connu un succès retentissant. A titre d’exemple, le pourcentage de la défécation à l’air libre qui était de 94% au début du lancement du programme,  est réduit  à 24% à la fin du programme. Quant au lavage des mains qui était de 9% au début du programme, il s’est amélioré à la fin du projet  avec  une hausse de 38%.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Société