Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 02:48

 

 

Jean Pierre Bemba Gombo

 

 

 

Kilimandjéro 10 juin 2010   dhnet.be

 

La République Centrafricaine (RCA), vient de dépêcher son Procureur général de Bangui, Firmin Feindiro au siège de la Cour néocoloniale dit CPI aux Pays-Bas.  Ce depuis le week-end dernier que Le Procureur Général de Bangui, Firmin Feindiro était de passage en France avant de prendre ce matin le Thalys en destination des pays bas pour rencontrer les autorités judiciaires de cette cour néocoloniale.

Avant son départ, le Procureur Général de Bangui, nous a fait savoir que la RCA serait prêt à retirer sa plainte contre JP Bemba afin de sceller la réelle réconciliation de paix, la sécurité et la stabilité en RCA, puis dans cette partie de l’Afrique Centrale. Nous avons échangé avec lui pendant près de 3 heures mais selon lui, il reviendra à la cour néocoloniale de décider, bien que la RCA va aujourd’hui soumettre les motivations de son désistement dans l’affaire l’opposant avec  JP Bemba.

Et le Procureur Général de Bangui rentre ce soir de Pays-Bas, avant de s’envoler à Bangui dans les tous prochains jours.

 

 

Cher Henri,

Un très grand merci pour cette importante information sur la future libération de mon ancien favori aux élections de 2006. C'est connu, je n'aime pas les mobutistes, car ils sont à la base de nos malheurs actuels. Je suis désolé que beaucoup de nos compatriotes aient souvent la mémoire courte, et oublient avec une facilité déconcertante l'origine de nos malheurs. Malgré cela tout le monde sait le soutien et l'appui que j'ai apportés à Jean-Pierre Bemba Gombo à qui j'ai même consacré un livre (à voir à la Librairie Royale de Belgique) 4,  Bld de l'Empereur, 1000 Bruxelles.

Malgré son arrestation là où vous nommez si bien "à la Cours néocoloniale", le MLC aujourd'hui reste le premier parti du pays aux dépens du PPRD victime des egos même si Joseph KABILA est, en vérité, sur tous les hommes politiques, en ce compris JPBG, en tête dans tous les sondages; il en est le plus populaire. En tout cas, c'est ce que j'ai pu constater lors de mon séjour de 45 jours dans mon pays et ma capitale réduite en "poussières" à cause des "tchèè tchatchiéé" (traduisez du chinois en français Cinq chantiers), mais au contraire ce n'est que du positif dit la population kinoise, et bien sûr à l'actif du fils Kabila Laurent-Désiré Mzee.

Mon cher Henri, je n'ai AUCUN problème avec la libération de mon ancien favori, car ce n'est que justice, car il n'a rien fait de mal à personne. C'est un martyr prisonnier des Occidentaux qui ont peur de le voir accéder aux premières responsabilités du pays, car avec lui les Rwandais, les commissionnaires de Louis MICHEL, les trafiquants en tous genres disparaîtront de notre pays sans demander leurs comptes ... Ma seule inquiétude consiste à revoir derrière lui les mobutistes qui ont saccagé politiquement, économiquement, socialement, culturellement notre pays. Tel est mon seul bémol, au point que j'hésiterais, après ce que j'ai vu et attendu récemment à Kinshasa, d'en faire encore mon favori à l'élection présidentielle de 2011. Ce n'est qu'un point de vue personnel.

Je sais qu'il ne plaira à personne, mais c'est comme ça. Ceux qui connaissent mes combats politiques se rappelleront l'opposition que j'ai menée contre le régime sanguinaire du Maréchal Mobutu, et contre les débuts dictatoriaux aussi du gouvernement de salut public dirigé de main de maître par Mzee Laurent-Désiré Kabila. Je sais que beaucoup  m'accuseront certainement d'avoir reçu la corruption des hommes de J. Kabila. Eh bien il n'en est rien mon ami Henri, j'ai ma liberté de ton et d'action. Pour rien au monde je n'échangerai pas celles-ci contre l'argent, ou contre le pouvoir.

JE VIVRAI,- comme m'insultait le fils du mendiant ancien mobutiste et animal de compagnie des Baluba et Bakuba -, pauvre toute ma vie s'il le faut, c'est-à-dire aussi longtemps qu'au Congo/Kinshasa chaque citoyen de ce pays ne mangera pas, ne conduira pas carrosse à la suer de son front. Voterais-je donc pour J. KABILA, ou pour J.P. BEMBA (mon ancien favori de 2006) ? Sur ce que j'ai vu et entendu à Kinshasa, ma réponse est sans ambage : JOSEPH KABILA le VRAI fils de Mzee.

Ton ami

Antoine-Dover OSONGO-LUKADI

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers