Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

11 juillet 2010 7 11 /07 /juillet /2010 22:27

 

 

Bad Guys

 

 

INFORMATIONS CONSECUTIVES A LA REUNION DU VENDREDI 9 JUILLET A SASSARA AVEC BOZIZE ET SES « TONTONS MACOUTES »

 

 

BOZIZE  a commandé de nouvelles urnes, de l’encre indélébile et des cachets « a voté » qui sont arrivés à Bangui dans deux containers. Il a fallu six heures de temps pour en décharger  le contenu ce jeudi 8 juillet de 15 à 21h. Tout a été entreposé dans un bâtiment appartenant au Ministère de l’Education nationale à côté de l’église catholique du marché combattant. Tard dans la nuit, des éléments de la GP sont venus en convoyer une grande quantité vers une destination inconnue. Ce matériel est venu remplacer celui détruit dans l’incendie chez Rayan. Certaines urnes seront entreposées à Bossembélé pour les substituer aux urnes venant des régions défavorables à BOZIZE après les élections.

 

BOZIZE a dit que s’il est réélu, tous les membres du gouvernement doivent être des élus du peuple donc députés. En aucun cas il ne reconduirait des ministres qui ne réussiront pas à se faire élire députés. C’est ainsi que Jules Bernard OUANDE a décidé de se présenter dans le 8ème arrondissement de Bangui, en plus de Francis BOZIZE à Sido, Faustin TOUADERA à Damara, Célestin Leroy GAOMBALET à Bambari 1, Solange PAGONANDJI NDAKALA la maîtresse de NDOUTINGAI, à Bambari 2, Sylvain NDOUTINGAI à Berbérati 1, Socrate BOZIZE à Gambo, Joséphine KELEFIO la sœur cadette de BOZIZE à Bossangoa 3, Monique BOZIZE à Bimbo 2 et Renée Madeleine BAFATORO dit Mado sa maîtresse à Carnot 1. BOZIZE a remis de fortes sommes d’argent à chacun d’eux pour leur descente sur le terrain.

 

Des éléments de la CPJP sont descendus jusqu’à Bouca en route pour Bangui. Un accrochage a eu lieu entre eux et une patrouille des GP qui a perdu 4 hommes et leur chef le lieutenant ZANGUILO, un parent de BOZIZE. BOZIZE  a envoyé une mission des GP samedi à Birao pour relever le préfet intérimaire Mme Albertine MAROGOT de ses fonctions et procéder à l’arrestation sinon à l’élimination des personnes suivantes : Issa ABDOULAYE, Fadel ABASSAR, Casimir MAHAMAT et Abakar SABONE.

 

BOZIZE a envoyé le lieutenant ex-libérateur ABDOULAYE et dix ex-libérateurs tchadiens pour une mission spéciale à Paoua : attaquer pour arrêter ou éliminer le général DOUMRO de l’APRD pour décapiter ce mouvement. Il a juré qu’il n’enverra pas l’argent des PGA de l’APRD car ce sont tous des tchadiens, et ne sont plus des civils.

 

C’est le Commandant MBOYA que BOZIZE a nommé comme nouveau chef des renseignements militaires. Celui-ci a immédiatement distribué armes et munitions à ses agents qu’il a envoyés en province. Sur la même lancée, BOZIZE a renvoyé du Bureau National de la Documentation (BND) (service de renseignements de la Présidence) tous les policiers qui y officiaient car il les accuse d’informer l’opposition. Il n’a gardé que les civils.

 

BOZIZE a proposé de nommer le Général Paul Raymond NDOUGOU comme président de la CEI. Son fils Francis BOZIZE s’y  est catégoriquement opposé arguant que NDOUGOU est proche du MLPC. BOZIZE a donc demandé que la réflexion se poursuive pour trouver en urgence un remplaçant ces jours-ci à BINGUIMALE.

 

En plus, Francis BOZIZE a juré que tant qu’il est vivant il n’acceptera  pas  que Marie Reine HASSEN soit candidate aux élections présidentielles.

 

BOZIZE a fait réunir la communauté musulmane sous la direction de DANZOUMI YALO, pour leur dire en substance ceci : « Vous avez contribué à renverser le régime du MLPC, et maintenant vous suivez ZIGUELE. Sachez que si ZIGUELE gagne, le MLPC se vengera contre vous ». Les responsables de la communauté musulmane ont ri sous cape car pour eux, BOZIZE  c’est Kwa Na Kwa « la mort rien que la mort ».

 

Les militants KNK de la Lobaye ont juré qu’ils ne voteront pas pour les candidats du KNK aux législatives. Pris de panique, BOZIZE a remis à Parfait MBAY une importante somme d’argent pour aller huiler les rouages à Mbaiki et Boda. C’est le député  de Boganangone qui s’est chargé de convoyer et de redistribuer les fonds, BOZIZE a tenu à envoyer ses tontons macoutes pour vérifier que les fonds ont bien été redistribués sur place.

 

 

 

NDLR : Toutes ces informations sont bien la preuve que Bozizé doute énormément sur son sort électoral et prend clairement conscience que l’éventualité d’une victoire électorale de Martin ZIGUELE est loin d’être une hypothèse d’école. Pour lui, la seule parade contre cette victoire électorale du candidat du MLPC est le dispositif de fraude qu’il doit mettre en place. C’est un secret de polichinelle qu’en 2005 déjà, c’était bien Martin ZIGUELE qui avait gagné mais Bozizé a volé sa victoire. Il était resté sourd jusqu’ici à tous ceux qui pour des raisons objectives d’incompétence et de crédibilité, réclamaient le départ du vrai faux pasteur Joseph Binguimalé de la tête de la CEI. Pourquoi décide-t-il subitement de le débarquer maintenant alors que le rapport d'audit sur la gestion du vrai faux pasteur n'a toujours pas été publié jusqu'à présent ?  

 

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique