Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 14:29

 

 

avocats-centrafricains.jpg

 

 

Radio Ndéké Luka Lundi, 14 Juin 2010 13:24

Les plaignants de Bangui sont sans défense ce lundi 14 juin 2010, dans les affaires les concernant en justice.

Ce constat est fait par Radio Ndeke Luka, suite au boycott des audiences par les avocats de Centrafrique. Ils protestent contre la procédure de l’arrestation des personnes soupçonnées d’être à l’origine de l’incendie du Supermarché Rayan le 9 juin dernier à Bangui.

Selon maître Barthélémy Mourouba, interrogé par Radio Ndeke Luka, le but du mouvement est de dénoncer la violation de la loi dans le cas d’espèce.

Il précise que la procédure du transfert dans la nuit de samedi 12 au dimanche 13 juin, d’une vingtaine de personnes arrêtées, dont la femme du bâtonnier à Bossembélé n’est pas normale.

Signalons que la cause de l’incendie dudit supermarché n’est toujours pas connue. D’après d’autres sources, au moins une soixantaine de personnes sont aussi mises sous les verrous à Bossembélé pour la même affaire.

 

 

 

NDLR : Aux dernières nouvelles, les avocats du barreau en sit-in devant le tribunal de Bangui ont été encerclés par les forces de répression. Pendant ce temps, on demeure toujours sans nouvelles du bâtonnier Symphorien Balemby et de Jean Daniel Dengou d'ADMN. Certaines sources font même état de leur enlèvement par le pouvoir. la police politique du pouvoir ne cesse de passer et repasser au domicile familial des Dengou au quartier des Castors pour arrêter encore d'autres parents de Jean Daniel mais il n'y a plus personne. L'épouse de Jean Daniel Dengou, Laure Dokossi dont la soeur cadette a été arrêtée, est la fille du défunt colonel et ancien membre du CMRN Dokossi.

 

Quant à  l'épouse du bâtonnier, Mme Albertine Balemby née Kalayen ainsi que plusieurs de ses collaborateurs et la soeur cadette de Laure Dengou née Dokossi et son mari, transférés à la prison spéciale de Bozizé à Bossembélé surnommée Guantanamo, plusieurs informations font état des mauvais traitements et tortures qu'on leur a infligés.

 

Dans l'incendie du supermarché RAYAN, le stock des gadgets de campagne de Bozizé qui y était entreposé est aussi parti en fumée. C'est ce qui explique le courroux de Bozizé qui veut se rendre justice lui-même, persuadé de la culpabilité de Me Balemby et Jean Daniel Dengou dans le déclenchement de l'incendie.  

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique