Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 01:54

 

 

 

armée tchadienne pour le Mali

 

 

Le Tchad pas « démotivé » par la mort de 23 de ses soldats au Mali 


APA-Abidjan (Côte d'Ivoire) 2013-02-26 12:57:02 - La mort de 23 soldats tchadiens au Mali ne saurait "démotiver" le Tchad à aller jusqu’au bout de son engagement, a déclaré mardi à Abidjan, le ministre délégué à la défense et aux anciens combattants du Tchad, Benaindo Tatola.


"Ca ne pourra pas nous démotiver parce que c'est un engagement que nous avons pris", a-t-il dit dans un entretien à APA, à la veille du 42ème sommet des Chefs d'Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), ajoutant que son pays est plus déterminé que jamais malgré la perte de ces hommes. 



"Même si dans le parcours le Tchad perd quelques hommes, ça ne veut pas dire qu'il va cesser son action. Nous irons jusqu'au bout pour que l'objectif soit atteint", a-t-il encore dit. 

 

Parlant du banditisme dans la zone sahélienne, qui se caractérise entre autres par le trafic de drogue, il a fait remarquer que la situation au Mali risque de déteindre sur toute la bande sahélo-saharienne si les mesures idoines ne sont pas prises dès maintenant.



"C'est donc notre devoir de venir aider les frères maliens pour que nous puissions éradiquer complètement les narcotrafiquants, les terroristes de cette zone", a-t-il dit. 



Une vingtaine de soldats tchadiens ont été récemment tués dans le nord du Mali alors qu'ils combattaient contre les djihadistes qui ont également perdu une centaine des leurs.

 

Quelque 2000 soldats tchadiens sont engagés dans la Mission internationale de soutien au Mali (MISMA) aux côtés de l'armée malienne et de l'opération française Serval.



Le 42ème sommet ordinaire des Chefs d'Etat et de gouvernement de la CEDEAO s'ouvre mercredi à Yamoussoukro, la capitale politique et administrative ivoirienne.



Il sera consacré aux crises dans la sous-région, notamment au Mali, en Guinée Bissau, ainsi qu'au fonctionnement de l'organisation.

 

 

 

Hollande salue les soldats tchadiens tués

 

AFP  26 fév, 2013

 

François Hollande a salué mardi « le sacrifice » des vingt-trois soldats tchadiens tués vendredi dans les combats au Mali contre les islamistes armés, dans une lettre adressée au président du Tchad Idriss Deby. « C’est avec la plus grande tristesse que j’ai appris, avec consternation, la mort de vingt-trois soldats tchadiens au cours des combats meurtriers qui ont eu lieu au nord du Mali, dans le massif des Ifoghas », écrit le chef de l’Etat dans cette lettre communiquée à la presse par l’Elysée.


« Cette perte, s’il en était besoin, illustre l’engagement total et courageux des forces armées tchadiennes pour libérer, aux côtés des forces maliennes et françaises, le Mali du fléau du terrorisme », ajoute-t-il. « Elle illustre aussi les dangers de cette mission » poursuit le président de la République, estimant que « le sacrifice de ces jeunes soldats doit être salué avec le plus profond respect, et nous renforcer dans notre détermination ».


Des combats vendredi dans le massif des Ifoghas (nord-est du Mali) ont fait 116 morts, selon l’état-major tchadien: 23 dans les rangs de l’armée tchadienne et 93 dans le camp des islamistes armés. Le Tchad est, avec la France, en première ligne dans cette région proche de l’Algérie dans la traque des islamistes armés liés à Al-Qaïda qui s’y sont retranchés depuis le début de l’intervention française au Mali, le 11 janvier.

 

 

 

 

lettre-Hollande-a-Deby.JPGlettre-Hollande-a-Deby.-2-JPG.JPG

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE