Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 00:16

 

 

 

ruban-sida.jpg


GENEVE AFP / 08 mars 2012 23h46 - Une étude montre que les gens vivant dans des régions où le nombre des porteurs du VIH qui suivent un traitement est élevé ont moins de chances d'être contaminés par le virus que ceux habitant dans des endroits où peu de ces malades sont soignés, a annoncé jeudi l'Onusida à Genève.

Cette enquête faite par le Centre africain des études sur la Santé et la Population est la première à montrer l'impact positif d'une thérapie antirétrovirale sur le taux de contamination d'une communauté donnée, selon cette agence de l'ONU.

Ces conclusions sont extrêmement importantes, a déclaré Paul De Lay, un haut responsable de l'Onusida.

L'étude repose sur des données collectées dans la province sud-africaine du KwaZulu-Natal (est) et permet de démontrer que dans les zones où la thérapie antirétrovirale a été suivie à plus de 30% par les porteurs du VIH, les personnes non contaminées avaient 38% de chances de moins de contracter le virus.

C'est la première fois que nous avons été en mesure de montrer de tels résultats dans le cadre d'une population donnée, une découverte importante qui va aider à nous guider pour apporter une réponse au sida, a commenté Frank Tanser, du centre de recherche présent au sein de l'Université du KwaZulu-Natal.


(©)

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Sciences