Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 18:50

 

 

Maléyombo et sa bande

 

Maléyombo dans sa BMW

 


 

Une enquête exclusive de C.A.P

 

L’arrestation mercredi dernier par la police parisienne de l’activiste du Bozizé doit rester (BDR) Bienvenu Guinon a déclenché une peur panique chez un certain Francis Kopaye qui réside à Chartres et son complice en recel des produits de ses vols. Agent fichiste et tête de pont en France pour le compte de l’ancien directeur du BND et du BDR, Claude Richard Gouandja, Francis Kopaye est selon nos informations, le rédacteur des fiches mensongères de prétendus renseignements dont Claude Richard Gouandja abreuve régulièrement Bozizé. Ce n’est pas non plus hasard qu’il est aussi l’ami du fils aîné du même Gouandja qui vit à Angers dans le Maine et Loire.

 

Toujours selon nos informations, c’est l’une des « fiches » de  Francis Kopaye rédigée après que ce dernier eût aperçu Olivier Gabirault converser brièvement avec l’ancien conseiller de la cellule africaine de l’Elysée Rémi Maréchaux lors des obsèques du général André Kolingba à l’hôpital du Val de Grâce le mardi 23 février 2010, qui aurait été à l’origine de l’assassinat ignominieux début septembre dernier du sous-officier Augustin Kemba, neveu d’Olivier Gabirault. On connaît donc à présent l’identité des vrais commanditaires de ce meurtre crapuleux qui a soulevé l’indignation de tous les Centrafricains.

 

Mercredi dernier, c’est peu après avoir remis une de ces fiches mensongères signée de Francis Kopaye à un rejeton de Bozizé en partance pour Bangui, un certain Kévin Bozizé que Bienvenu Guinon s’est fait cueillir par la police. Cette dernière fiche porterait, selon nos sources, sur les prétendus liens qui existeraient entre le président du MLPC Martin Ziguélé et la rébellion de la Convention des Patriotes pour la Justice et la Paix (CPJP) qui avaient déjà fait l’objet il y a quelques semaines des allégations fantaisistes du porte-parole du gouvernement Fidèle Gouandjika.   

 

L’arrestation du voleur à identité multiple Bienvenu Guinon permet de comprendre que les ministres zélés et voyous du gouvernement de Bozizé tels que Thierry Maléyombo et Aurélien Simplice Zingas ainsi que la nièce de Bozizé Mme Annette Paco née Ngaibona, ne sont ni plus ni moins que des receleurs car les voitures de luxe à bord desquelles ils se pavanaient régulièrement dans Paris lors de leurs innombrables allées et venues étaient louées avec des cartes de crédit volées par Guinon. De retour à Bangui après les festivités du dernier 14 juillet, Fidèle Gouandjika avait déclaré sans rire sur les antennes de radio Centrafrique qu’ils sont au pouvoir et que c’était normal qu’ils puissent rouler des belles voitures. Ces ministrions ne sont en réalité que de vulgaires receleurs.

 

S’agissant du fichiste Francis Kopaye, afin de s’assurer les bonnes grâces du clan bozizéen, il a jeté son dévolu sur Géraldine Kéléfio avec laquelle il vit à Chartres, la plus jeune fille de Joséphine Kéléfio la sœur cadette de Bozizé. Avec les produits notamment bureautiques de recel issus des différents vols de Bienvenu Guinon et les moyens financiers mis à sa disposition par Claude Richard Gouandja, Francis Kopaye effectue de fréquents voyages et la navette entre Paris et Bangui avec des ordres de mission estampillés « BDR ». Avec un certain Patrick Bidilou Ignabodé, il ont monté une entreprise de communication afin de soutirer les financements destinés à la commémoration du cinquantenaire de la RCA. 

 

Toujours d’après nos informations d’une source proche du pouvoir bozizéen ayant requis l’anonymat, le créateur du BDR et ex patron du Bureau National de la Documentation (BND)   Claude Richard Gouandja lui-même, aurait récemment connu une mésaventure. Il serait tombé dans un guet-apens tendu par des commerçants tchadiens du quartier Km 5 de Bangui à qui il a tenté d’extorquer la somme de 4 millions de F CFA. Ceux-ci lui ont fixé un rendez-vous à une heure précise. Lorsqu’il s’est pointé au lieu et à l’heure dite, il a été tout simplement cueilli par des éléments tchadiens du contingent tchadien de la MICOPAX qui l’ont mis en slip et passé à tabac puis ligoté avant de le présenter à Bozizé en personne.

 

On le voit, tous ces tonneaux vides du KNK- BND et du BDR qui font autant de bruit ne sont que des voleurs, des escrocs et des receleurs. Bozizé se rend-t-il compte qu'ils ne font que lui manger son fric et ne travaillent pas réellement pour assurer sa victoire et celle de son KNK dont les tenors n'en finissent pas de se quereller et de se diviser. 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique