Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 00:51

 

 

stetho.jpg

 

 

Conakry : Le collège des médecins chargé d’examiner les candidats à la présidentielle de juin 2010 a prêté serment ce jeudi 13 mai


Source Koaci.com

A moins de 45 jours du premier tour de la présidentielle du 27 juin 2010, les choses évoluent.

Ce jeudi après midi le collège des médecins qui est chargé d’examiner l’état de santé des futurs candidats au fauteuil présidentiel a prêté serment en séance publique à la cour suprême de Guinée sise dans la Commune de Dixinn. La cérémonie a connu la présence du premier président de la cour d’appel de Conakry, maître Doura Chérif, le premier président de la cour suprême Mamadou Sylla et plusieurs autres personnalités.

Après l’ouverture de la séance par le président de la cour, Robert Guilao, l’honneur est revenu à la greffière en chef par intérim Mme André Camara de lire l’acte de renvoi de la présente session : « Vu la constitution en son article 29 aliéna premier, vu la lettre numéro 010 du 10 mai 2010 du premier président de la cour suprême et celle du ministre de la santé publique, monsieur le premier président de la cour suprême ordonne : les médecins dont les noms suivent spécialistes dans les domaines de la médecine interne, de la cardiologie et de la neurologie sont désignés pour constituer le collège médical chargé d’examiner l’état de santé des candidats à l’élection du président de la République ce sont : Professeur Madibhé Fofana médecin, professeur Amara Cissé, Docteur Awada Mohamed, Docteur Amadou Sank Diallo et la seule femme du groupe docteur Selleh Kourouma, dit que les intéressés prêteront serment devant la chambre constitutionnelle et administrative de la cour suprême, avant l’accomplissement de leur mission ».

 Après cette lecture, le président de la cour a donné la parole à l’avocat général. El hadj Abdoulaye Barry a tout d’abord loué les qualités professionnelles des heureux récipiendaires pour le choix porté sur leur personne avant de déclarer : « Vous allez bientôt recevoir le serment, mais la tâche qui vous attend et à la fois exaltante et redoutable parce qu’il s’agit d’une lourde responsabilité à assumer devant l’histoire. Donc, vous allez prêter serment en ces termes : ‘’Je jure de bien et fidèlement remplir mes fonctions, d’agir en toute indépendance, en toute objectivité et en conformité à la loi et le code de déontologie médical. Appelé à donner mon avis sur l’état de santé des candidats à l’élection du président de la République du 27 juin 2010, je jure sur l’honneur d’accomplir ma mission avec probité et de garder la stricte confidentialité sur mes constats et mes opinions. En cas de parjure, je suis prêt à subir les rigueurs de la loi. Ainsi, monsieur le président, mesdames et messieurs les conseillers je requiers qu’il plaise à votre cours recevoir les récipiendaires en leur serment, leur en donner acte et les renvoyer dans leur fonctions’’.

Juste après le président de la cour a appelé les cinq récipiendaires pour leur prestation de serment. Un serment qui fut accepté par le président de la cour qui a fini par conseiller les différents récipiendaires avant de lever l’audience.


Ibrahima
Conakry

NDLR : Un exemple dont bien de pays africains devraient s'inspirer...!

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique